Le DAGE de la Présidence limogé pour avoir tenu ces propos : « 2012 a montré qu’on peut ne pas être un fils de… et parvenir à la magistrature suprême » (audio)


Invité ce matin par la Rfm, le DAGE de la Présidence de la République, Abdoulaye Ndour, s’inspirant de l’exemple de la France où les policiers ont un syndicat, alerte sur les dangers liés au fait de ne pas permettre à des membres de l’Armée et de la Police d’accéder à une certaine liberté d’expression. A en croire le ministre qui vient d’être limogé, « avant, il était extrêmement rare de voir un inspecteur des impôts, un inspecteur des douanes, un inspecteur du Trésor émettre des opinions politiques, à cause de la « sensibilité » de leurs missions.
« L’armée est devenue aujourd’hui le milieu le plus politisé. Le soldat se sent comme un simple citoyen qui doit dire ce qu’il pense », déclare-il, de but en blanc. Comme pour secouer le Macky, il a ajouté : « 2012 a montré qu’on peut ne pas être un fils de… et parvenir à la magistrature suprême ». 
Mardi 15 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018