La langue maternelle, la langue d’apprentissage de l’élève dans les 1ères années de sa scolarité : Le nouveau défi de Mamadou Talla...


À l’instar de la communauté Internationale, le Sénégal va célébrer, ce 21 février la journée internationale de la langue maternelle. Mais cette présente édition coïncide avec une période un peu particulière de Covid-19, selon le MEN qui a tenu un point de presse pour apporter des précisions sur l’importance de cette journée qui est célébrée depuis 2000 par l’UNESCO en vue de préserver les différences, les cultures et la paix entre les peuples.

« La langue est un vecteur de cohésion sociale. C’est un moyen de communication d’un groupe ou d’une communauté… », dira Mamadou Talla. Le thème choisi pour cette présente édition est, « Promouvoir le multilinguisme pour l’inclusion dans l’éducation est la société ». Le Sénégal est un pays qui apporte  beaucoup d’importance au développement et à la promotion des langues maternelles. Avec le résultat  des travaux de  linguistes et l’engagement citoyen mais surtout avec une politique plus accrue de l’État, le Sénégal va résolument vers une meilleure prise en compte des langues nationales. 

Selon toujours le Ministre de l’Éducation Nationale, Mamadou Talla, « cela permettra aussi de développer un environnement lettré en langue nationale. C’est pourquoi je m’engage aux côtés des linguistes, des communautés de langue et des partenaires pour une plus forte mobilisation afin de réussir, tous ensemble, le pari de faire de la langue maternelle la langue d’apprentissage de l’élève dans  les premières années de sa scolarité ». Il a rencontré la presse ce 19 février dans les locaux du MEN à Diamniadio. 
Vendredi 19 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :