LYNCHAGE AVORTÉ À TOUBA / Ngabou prise d’assaut par les gendarmes… Des « dingatt katt » sécurisés… la problématique de l’usage de la violence.


Le pire a été de justesse évité en cette matinée de dimanche. À la suite de l’appel imputé à Serigne Amsatou Mbacké Abdou Lahad invitant les «  éléments » de Xudamul Xadiim  à venir se rassembler dans l’enceinte de la résidence Khadim Rassoul et surtout armés, un important dispositif sécuritaire a été dépêché à Ngabou, lieu qui devait abriter les opérations.

Le format était simple. Il suffisait juste d’avoir un groupe consistant et dérouler une croisade contre Serigne Ahmed Lô et ses collaborateurs. 
Modou Diop Diaobé, préposé au rôle de maître des opérations, dira que les Mourides devaient venir de plusieurs coins du pays. L’objectif n’était ni plus ni moins que de museler ces « dingatt katt » ( pour la plupart bons en arts martiaux) pour qu’ils cessent, à jamais, de « déverser des insanités » sur Serigne Touba et sur le Mouridisme. 

Dans ce reportage de Dakaractu -Touba, vous entendrez Serigne Fallou Fall Mbaor faire le procès de Ahmed Lô, Serigne Cheikhouna Faye démentir les accusations portées à leur encontre et le chef de village de Kabb 2,  lancer un appel à la paix et à la sérénité.

Au moment où ces lignes sont écrites, les gendarmes sont encore à Ngabou. 
Dimanche 17 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :