Kaolack : Ça chauffe à l'Ussein... 6 étudiants arrêtés par les forces de l'ordre.


A l'Université du Sine-Saloum El Hadj Ibrahima Niass de Kaolack, les étudiants sont très en colère. Et pour manifester leur mécontentement, ils ont tout simplement emprunté la voie la plus radicale c'est-à-dire barrer la route nationale pendant des heures en brulant des pneus. 

 

« Aujourd'hui, c'est la masse estudiantine qui s'est exprimée parce que nous avons des problèmes depuis le début de l'ouverture de cette université. Nous avons rencontré les autorités pour essayer de les régler, mais ces dernières ont préféré faire la sourde oreille face à nos revendications », a d'emblée martelé, Alpha Sow, étudiant en licence protection phytosanitaire.

 

Poursuivant, le chargé de la communication de l'amicale des étudiants de l'Ussein d'évoquer le motif de cette manifestation. « Nous sommes confrontés à un problème d'eau potable c'est-à-dire si vous allez tout de suite au restaurant il n'y a pas d'eau pour boire. Nous pensons que cela est anormal, car il est impensable qu'un étudiant prenne son déjeuner dans le restaurant et après il peine à avoir de quoi étancher sa soif. En plus, l'année dernière, nous étions au nombre de 800, mais cette année-ci avec les nouveaux bacheliers, l'effectif est passé à plus de 1 344 étudiants pour un restaurant qui n'a que 136 places devant accueillir ce nombre là. Nous ne sommes dans de bonnes conditions. Et enfin, l'université fait face à la route nationale. Au moment où je vous parle, l'administration n'a encore rien fait pour que des ralentisseurs soient érigés sur cet axe routier. Du coup, les accidents de la circulation y sont très récurrents… », a-t-il ajouté.

 

A sing-sing où ils ont organisé leur manifestation, des affrontements ont éclaté entre eux et les forces de l'ordre. Aux dernières nouvelles, 6 étudiants ont été arrêtés et conduits au commissariat central de Kaolack...




Lundi 24 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :