KOLDA : livraison de centrales solaires en fin novembre par l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale


L’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (Aser) et le Centre des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de la CEDEAO (Ecree) vont livrer, en fin novembre, les centrales solaires installées dans les villages ciblés. La révélation a été faite par Cheikh Wade, en charge du contrôle et du suivi du projet lors d’une visite de chantier effectuée ce jeudi 08 novembre à Bassoum, un des villages ciblés de la région de Kolda. Ce projet est financé par l’Union Européenne et l’Etat du Sénégal (Aser), puis exécuté par l’Ecree pour les villages très éloignés qui sont au nombre de quarante dans les régions de Tamba, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

« Nous sommes en mission pour nous enquérir de l’état des travaux en finalisation puisque nous les avions arrêtés à cause de l’hivernage. Cet arrêt était observé pour vérifier le comportement du shelter (local technique) et ceci nous donné raison car nous avons constaté quelques infiltrations mineures », rappelle Cheikh Wade.

Il ajoute : « A ce jour, il ne nous reste que la jonction entre la centrale et le réseau. Les containers contenant les matériaux solaires (poumons et batteries) d’une capacité de vingt kilowatts sont déjà disponibles. Nous allons les installer les jours à venir afin qu’à la fin du mois que les populations puissent bénéficier de l’électricité ».

Moussa Diao, chef de village de Bassoum, qui se réjouit de cette nouvelle, d’avancer : « L’arrivée de cette centrale est un ouf de soulagement pour nous qui n’avions jamais pensé avoir de l’électricité. Cette situation va changer totalement notre vie car désormais nous allons pouvoir conserver nos produits, puis les transformer et développer les petits métiers (soudure). Et surtout, le rendement scolaire de nos enfants va beaucoup s’améliorer ».  « Nous remercions beaucoup le président Macky Sall pour avoir pensé à nous… », félicite M. Diao.

Mamadou Lamine Camara, chargé de communication de l’Aser de souligner : « L’ambition du président de la République dans sa politique énergétique est d’électrifier le Sénégal d’ici 2025. La demande est très forte, c’est pourquoi nous essayons de satisfaire le maximum. »

Mr Camara de préciser : « Ce sont les villages éloignés qui sont bénéficiaires du projet  et nous allons rendre les centrales fonctionnelles en fin novembre pour que les populations puissent disposer d’électricité».
Vendredi 9 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :