KOLDA : camp médical gratuit organisé par la mairie en collaboration avec Kolda assistance médicale.


En collaboration avec Kolda assistance médicale, la mairie organise un camp médical gratuit de 10 jours (24 septembre/04 octobre) en faveur des populations. Ces consultations gratuites accompagnées de dons de médicaments visent surtout les couches vulnérables qui n'ont pas les moyens de se faire soigner dans les spécialités coûteuses. 
Ainsi, plusieurs spécialités sont offertes par le camp, telles la cardiologie, la gériatrie, la chirurgie, la pédiatrie ou la mammographie. À cette occasion, le camp offre aussi un dépistage du cancer du col de l'utérus et du sein.
Représentant le maire Mame Boye Diao, Aminata Sarr, 3e adjointe estime que ce camp vient à son heure.
« Ces consultations médicales gratuites ont pour objectif de soutenir les populations surtout les couches vulnérables. Nous avons constaté que ces dernières ont du mal à accéder à des soins de qualité. C'est pourquoi, nous avons voulu mettre ces spécialités gratuitement à leur portée pour les aider à se soigner sur place en leur évitant les déplacements vers Dakar... »
Cette initiative heureuse de la Mairie de Kolda en collaboration avec l'association des médecins de Kolda (KAM), PROSMED 2022 et PROSMED 6 va permettre une bonne prise en charge médicale des populations. C'est ainsi qu' au premier jour du camp, les populations sont sorties en masse espérant ainsi une bonne prise en charge sanitaire.
Occasion saisie par Maoudé Diao, président de Kolda assistance médicale, d'avancer « notre association regroupe tous les natifs de la région de Kolda en médecine générale, en pharmacie et en odontologie. Et au cours de nos différentes consultations, les pathologies les plus rencontrées chez les adultes sont épigastralgies tandis que chez les femmes en état de procréation, ce sont les infections urino-génitales.  Nous avons pour les enfants de 0 à 07 ans les parasitoses intestinales. Cependant, il y a certaines pathologies particulières rencontrées comme la cataracte et le glaucome qui méritent un traitement spécial. Et pour les personnes du troisième âge, nous décelons souvent l'hypertension artérielle et les insuffisances cardiaques. »
 Dans la foulée, il précise « on vient de nous dire dans le cadre de ce camp qu'on a diagnostiqué une tumeur du sein chez une patiente. Et pour cela, nous allons pousser les analyses pour voir s'il s'agit d'un cancer du sein pour une bonne prise en charge... » 


Samedi 24 Septembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :