KOLDA : Marche pacifique de l’UFDG contre le troisième mandat d'Alpha Condé.


Les partisans de Cellou Dalein Diallo ont battu le macadam à Kolda contre le troisième mandat d’Alpha Condé, ce vendredi 30 octobre après-midi sous un chaud soleil. 

 

Vêtus de rouge et de noir pour déplorer la situation politique délétère de leurs pays, ils ont marché du rond point de la gendarmerie à l’arbre Moussa Molo en scandant “Cellou président, Alpha dégage”. Cette marche pacifique encadrée par la police a vu la participation de toute la communauté guinéenne de Kolda, femmes, enfants, adultes et vieillards.

 

À ce titre, ils ont fermé les commerces pour un but unique : “le départ d’Alpha Condé pour plus de démocratie”.

 

À en croire Alpha Oumar Ba, membre de l’association de la diaspora guinéenne de Kolda, “ nous avons organisé cette marche pacifique de protestation pour réclamer le rétablissement de l'ordre constitutionnel. Nous savons tous qu’à la suite du scrutin présidentiel tenu le 18 octobre notre pays est installé dans une crise post-électorale sans précédent avec des pertes en vies humaines. 

 

Ainsi, ensemble avec la société civile sénégalaise et guinéenne, avec les formations politiques et professionnelles nous appelons au respect des droits civiques du peuple.”

 

Ce dernier de déplorer amèrement : “nous avons été privés de vote au Sénégal comme des milliers dans la sous-région, ce que nous trouvons à la limite inacceptable,  voire inconcevable. C’est pourquoi, nous disons non au forcing d’un troisième mandat du président Alpha Condé.”

 

Dans la foulée, il interpelle la communauté internationale en ces termes : “nous invitons la CEDEA, l’UA, l’OIF, l’UE entre autres à aider la Guinée pour l’instauration d’une démocratie véritable par la reconnaissance des voix du peuple exprimées dans les urnes.”

 

À travers cette marche pacifique, les ressortissants guinéens espèrent faire entendre leur voix à la communauté internationale afin de rétablir l’ordre constitutionnel dans leur pays. Ils estiment que la voix du peuple exprimée dans les urnes sera entendue et rétablie.



Vendredi 30 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :