KOLDA : La grève des transporteurs, hausse des prix, pénurie de certains légumes, désarroi des consommateurs...


La grève des transporteurs a entraîné la hausse du prix de certains légumes notamment les tomates, le gombo, l'oseille, le piment, le choux entre autres. Et cette situation a créé une rareté de ces produits en faisant entrevoir un désarroi chez le consommateur. Avec cette grève, les prix sont passés du simple au double. Ainsi, nous avons fait un tour dans les différents marchés de la commune pour constater la réalité des faits. Les populations demandent à l'État et aux transporteurs de revenir à de meilleurs sentiments pour résoudre le problème.
 
Les vendeurs et les consommateurs interpellés sur la question disent que cette hausse est due à la grève des transporteurs.
 
Pour Yaly Dabo tenancière de table au marché central "il faut reconnaître que les prix commencent à grimper car les produits deviennent rares avec la grève des transporteurs. Aujourd'hui la caisse de tomates coûte 12 500 alors qu'elle était à 7 500 FCFA avant. le seau de gombo très prisé par les populations est à 2 000 maintenant au lieu de 1 750 FCFA avant. Il en est de même pour l'oseille qui est à 2 000 FCFA le seau actuellement contre 1 750 avant. Un autre condiment ayant connu une hausse est le piment dit "goana" qui passe à 2 500 FCFA le kg contre 1 000 voire 1 500 FCFA avant." C'est pourquoi, elle précise " il faut que l'État et les transporteurs trouvent un compromis car la situation que nous vivons est difficile."
Fatima Baldé ménagère habillée en vert estime que la situation est vraiment difficile pour les Femmes. En ce sens, elle précise " je suis prise au dépourvue par les nouveaux prix du marché dus à la grève des transporteurs. Et, il nous est très difficile de joindre les deux bouts. C'est pourquoi, j'en appelle à la responsabilité de l'État pour régler la situation..."
 
Les prix de ces denrées d'accompagnement ont grimpé vertigineusement pendant cette période de grève.  A Kolda beaucoup de légumes viennent de la zone des Niayes comme les carottes, les choux, les tomates. Mais les aubergines simples et amères, le gombo et l'oseille viennent de la périphérie de Kolda ou de la Guinée Bissau. C'est pourquoi avec la grève, il vie sera difficile pour les fouladounabé.
Madou Diallo
Mardi 24 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :