Insécurité routière : Oumar Youm appelle à une responsabilisation des acteurs


L'assurance occupe une fonction incontournable dans l'économie sénégalaise", a soutenu ce jeudi le directeur des assurances, Mamadou Dème lors de la cérémonie de lancement de la 17e édition de la semaine nationale de prévention routière. Le thème de cette édition est "Accidents de la route et Assurances".

La cérémonie de lancement présidé par le ministre Oumar Youm, ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, en présence de Mouhamadou Moustapha Noba, président de l'association des assureurs du Sénégal (Ass), de Mactar Faye, directeur exécutif de l'association des assurances et des acteurs urbains s'est ouverte ce vendredi 20 et se poursuivra jusqu'au 26 juin 2019.


Prenant parole, Mactar Faye, directeur exécutif de l'association des assureurs, soutient que "la prise en charge des victimes d'accidents sera au coeur des débats à l'occasion cette 17e édition de la semaine nationale de la prévention routière. Il s'agira pour les assureurs d'expliquer à leurs clients, le contenu des principales garanties liées à l'assurance automobile mais aussi les principales étapes à suivre pour se faire indemniser après un accident", explique t-il.

"Plus de 3000 dossiers de sinistrés corporels sont en souffrance, plus de 12 milliards de francs CFA versés par les assureurs sénégalais en prolongement de l'impact macroéconomique de l'exécution routière autant d'épargne perdue qui aurait permis de participer pleinement aux investissements du plan Sénégal émergent", soutient Mouhamadou Moustapha Noba, président de l'association des assureurs du Sénégal. Qui souligne que ce "sombre bilan" nécessite à revoir " le mode de gestion de la prévention routière".

Le ministre des infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Oumar Youm, demeure persuadé que l'éducation, les attitudes et pratiques pour le changement de comportement va renforcer la sécurité routière. Ainsi, dit-il, "il nous faut œuvrer ensemble avec détermination et courage à bâtir un consensus national fort autour de l'impératif de combattre l'insécurité routière en mettant chaque acteur devant ses responsabilités. D'où, pour le ministre, l'importance de cette initiative qui porte la marque d'une action citoyenne drapée d'humanisme au service de la préservation de notre précieuse richesse, le capital humain". 
Jeudi 20 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :