Industrie pétrolière au Sénégal : Le taux d’exécution de la phase 1 du Projet Sangomar est de 55%, selon Sophie Gladima.


La phase 1 du Projet Sangomar sera livrée à la date annoncée auparavant. C’est du moins ce qu’a annoncé jeudi la ministre des mines et de la géologie, qui s’exprimait dans le cadre du programme Gouvernement face à la presse.

Sophie Gladima est revenue sur l’état d’exécution de ce projet qui représente une étape importante dans le développement de l’industrie pétrolière au Sénégal. « En mars 2022, le taux d’exécution était à 55% », renseigne le ministre.

Le chef du département des mines et de la géologie assure que la Covid-19 n’a pas trop impacté les projets pétroliers. « La date retenue pour la livraison du premier baril programmée en 2023, n’a pas changé », a-t-elle ajouté.

Sophie Gladima rappelle que la production attendue est de 100.000 bbl par jour. Elle est persuadée que les réserves peuvent aller jusqu’à 560 millions de barils de pétrole et 70 milliards de mètre cube de gasoil. Tout ce que nous avons prévu pour le projet Sangomar sera livré à temps, selon le ministre.

Le progrès du développement du champ offshore Sangomar qui, avec une première production de pétrole prévue pour 2023, devrait constituer le premier projet pétrolier offshore des pays d’Afrique de l’Ouest.
Jeudi 28 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :