Ibrahima Lissa Faye : "Nous espérons que l’audition va déboucher sur une liberté provisoire de Pape Alé Niang".


Venu soutenir son confrère journaliste Pape Alé Niang, le représentant de la Coordination des Acteurs de la Presse (CAP) espère que le patron de Dakar matin va obtenir une liberté provisoire après son face-à-face avec le juge. "Nous espérons que l’audition va déboucher sur une liberté provisoire de Pape Alé Niang. Parce que l’objectif, c’est ça. L’audition s’est très bien passée et après nous avons rencontré le journaliste. On a bien discuté avec lui et effectivement, il nous a certifiés que le rapport interne de la gendarmerie n’a jamais été évoqué. Il parle plutôt des lives qu’il a eu à faire", dit-il.

Il ajoute : " il est mal en point, mais il a tenu à répondre aux questions du juge et il se porte bien. Pape Alé est toujours en grève de la faim et il est très mal en point".


Poursuivant son argumentaire, Ibrahima Lissa Faye soutient que la Cap est toujours disposée à organiser cette journée sans presse et surtout à faire le boycott des activités du gouvernement et ce, dès la semaine prochaine s’il n’y a pas une issue heureuse. "Il y a aussi des actions non-conventionnelles que nous allons mener la semaine prochaine qui risque d’être très chaude, très rythmée", indique le patron de PressAfrik.
Vendredi 9 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :