IMPLICATION DU PROCUREUR DANS L'AFFAIRE PÉTRO-TIM / Et si le Président Sall mettait à exécution son engagement de ne protéger personne ?


IMPLICATION DU PROCUREUR DANS L'AFFAIRE PÉTRO-TIM / Et si le Président Sall mettait à exécution son engagement de ne protéger personne ?
'' À ceux qui assument une part de responsabilité dans la gestion des deniers publics, je tiens à préciser que je ne protégerai personne '', disait-il dans une partie de son discours du 3 Avril 2012. Le Président Macky Sall d'ajouter même, en son temps,  ce qui suit :  ''JE DIS BIEN PERSONNE. J'engage fermement le Gouvernement à ne point déroger à cette règle... ''

Depuis,  il s'est essayé à poser des jalons allant dans le sens de valider ses engagements. Dans le domaine du pétrole, par exemple,  ses initiatives visant à assurer aux accords scellés dans le secteur une certaine  transparence se sont succédé et se sont faits dans un temps record. La création du  COS-Petrogaz ( ou Comité d'orientation Stratégique du Pétrole et du Gaz) en est une parfaite illustration. Le Président de la République a voulu faire de cette structure un organe de pilotage stratégique capable d'assurer à la gestion du pétrole et du gaz,  une transparence. Lui-même disait, à ce propos : '' Je voudrais rappeler mon attachement particulier à la diffusion d'informations dans un souci de transparence sur tous les contrats et revenus générés ''...

À côté du COS Petrogaz, il y a aussi cette Loi n°2019‐03 du 1er février 2019 portant Code pétrolier qui est venue poser des garde-fous et assurer cette autre '' transparence '' requise dans la gestion du pétrole, dans la cession des marchés etc...Cette loi est jugée par les spécialistes comme étant un acte fort posé pour encadrer l'action de l'autorité. 

En octobre 2018, il procède, enfin, au lancement de la première promotion du Master spécialisé en Ingénierie pétrolière et gazière de l'Institut National du Pétrole et du Gaz (INOG) à Diamniadio. L'école accueille présentement 22 pensionnaires pour répondre aux besoins de ladite industrie.

Autant d'efforts visiblement consentis pour ne jamais manquer de transparence dans la gestion des affaires publiques. Soucieux de ne point laisser tous ces efforts subitement éclaboussés par cette affaire Pétro-Tim qui paraît impliquer Aliou Sall, le Président Macky Sall semble décidé à suivre sa logique de 2012. Une logique qui n'a pas manqué d'envoyer en prison des pontes politiques de ce pays de 2012 à 2018.

Ainsi, quand il fait saisir le procureur afin d'éclairer sa lanterne sur cette nébuleuse dénoncée par la BBC, il fait comprendre à tout le monde qu'il ne protégera personne. Dans cette affaire, plusieurs de ses proches, dont son jeune frère, sont cités à travers la presse. Affaire à suivre...
Mercredi 12 Juin 2019



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :