Habib Niang : "Sonko doit arrêter ce tintammarre, assumer ses erreurs et cesser d'utiliser la jeunesse"


La réaction du responsable politique de l'Apr, Habib Niang et ex-président du mouvement And Suxxali Sénégal (Mass) suite au discours qu'il juge "irresponsable et incendiaire du leader Ousmane Sonko", lors de son meeting d'hier, dimanche. 
D'après Habib Niang, "comment un homme qui aspire à diriger ce pays peut avoir un comportement digne des bandits de grand chemin? L'entame de cette nouvelle année est douloureuse pour toute la population suite aux accidents qui ont causé la mort à 64 personnes et des centaines de blessés. Au lieu de compatir et de partager cette peine, Ousmane Sonko organise un meeting pour déverser sa bile pour une affaire privée quand-on sait que lui-même avait demandé publiquement un procès pour laver son honneur. Aujourd'hui, on l'appelle au procès, mais apparemment, il tient à brûler ce pays. Qu'il sache que cette ruse a failli marcher une fois au mois de mars 2021, mais cette fois-ci force restera à la loi, advienne que pourra!", a martelé le leader apériste qui estime que le discours d'un leader face à la jeunesse devrait être autre que celui que leur sert cet homme qui se dit aspirant à la magistrature Suprême de ce pays. 
Pour lui, "cette jeunesse a besoin de repère, d'un guide qui lui montre le bon chemin. Que ce soit-disant leader sache que ce pays a une histoire car ce sont des hommes glorieux qui l'ont fait. Des hommes de Dieu ont laissé leurs empreintes sur la marque de fabrique du Sénégal. Ce n'est pas toi Sonko qui va déséquilibrer ce legs avec tes agissements irresponsables". 
 
Habib Niang a également lancé un appel à la jeunesse à qui il demande d'être consciente. 
À cette jeunesse, dira-t-il, je vous demande d'être consciente et de savoir distinguer le bon leader, le vrai." Vous êtes l'avenir de ce pays, n'acceptez pas qu'on l'hypothèque avec le discours d'un peureux qui ne veut pas assumer ses fautes et ses dérives du bas de la ceinture. Et qui voudrait vous entraîner dans une aventure qui ne vous concerne aucunement. Pensez aux 14 jeunes qui ont perdu la vie à cause du discours va-t-en guerre de Ousmane Sonko, aujourd'hui, encore il veut vous envoyer au front au grand désarroi de vos parents. Qu'il aille assumer tout seul, de quoi a-t-il peur? Si réellement il est innocent, la justice l'innocentera. Mais qu'il arrête ce cinéma et ce timtamarre inutile qui n'aboutiront à rien", a-t-il déclaré...
 
 
 
Lundi 23 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :