HOMMAGE AU SOLDAT ETERNEL DE BAMBA : SERIGNE ATOU DIAGNE.

Les cœurs des connaissants sont en perpétuel Emoi, ils n’ont de répit que, quand ils arrivent auprès de leur Seigneur et quand ils y arrivent, ils ne le quitteront jamais.


Ce viatique a été bien assimilé par Serigne Atou Diagne et c’est ce à quoi ; il s’est attelé jusqu’à son dernier souffle en ce vendredi saint du 22 janvier. L’annonce de ta disparition, a laissé plus d’un, dans un émoi, collectivement et individuellement ressenti dans les cœurs et dans les esprits de tous ceux qui partagent avec vous, l’attraction de valeurs sociologiques, culturelles et religieuses foncièrement ancrées dans les valeurs islamiques telles que enseignées par Cheikh Ahmadou BAMBA.

Dans une époque où les esprits et les corps sont tiraillés entre l’encrage systématique dans la culture assimilationniste occidentale et les théories du Marxisme-Léninisme au sein du milieu estudiantin ; proposer le modèle du mouride accompli relevait de la dérive fantaisiste à la limite, utopique.

C’est dans ce contexte difficile et sachant que rien ne peut évincer la foi en Serigne Touba, que vous vous êtes investi du devoir de préserver votre identité et votre spécificité propre au mouridisme en expurgeant la gangue européocentriste et arabo-centriste qui parasite les cultures nationales, pour réussir avec brio à imposer le modèle mouride comme une alternative parfaite pour une jeunesse intellectuelle en quête de repère et d’identité.

L’exemple atteste et la pratique confirme que toute votre existence sur terre a été entièrement dévouée dans le Khidma dédié à la Mouridiyya. Il ne fait aucun doute que, votre management à la tête de Hizbut Tarqiyyah est le cas d’école le plus illustratif qu’il convient d’enseigner dans les plus grandes universités tant sur le plan de la gestion, de l’organisation, que sur le domaine socio-administratif et du culte de l’excellence.  

Cette exemplarité traduit harmonieusement la combinaison des apports fécondants, obtenus au contact de l’extérieur aux valeurs  et traditions islamiques dans ce qu’elles ont de plus progressiste.

De telles valeurs  montrent à suffisance l’expression de votre génie créateur, de votre dynamisme qui ont fini de faire tâche d’huile dans les cœurs de tous les aspirants.

A travers votre structure, vous vous êtes sublimé en véritable défenseur des valeurs de la culture islamique locale, à travers l'instauration d'un système d'éducation [taalim, tarbiyya, tarqiyya, ] dont le but ultime est de protéger les musulmans contre les visées assimilationnistes de  la colonisation française qui a débarqué en Afrique  dans le «  Cheval de Troie » de la mission civilisatrice française.

Si pour autant, une jeunesse mouride intellectuelle revendique une identité musulmane décomplexée,  et refuse en même temps la subornation aux courants religieux étrangers,  nous pouvons certifier sans risque de se tromper que votre contribution a été déterminante.

Cette authenticité  culturelle s'exprime également à travers l'habillement, l'éthique de comportement, le respect de l’espace public ainsi que les relations communautaires.

De Serigne Abdoul Ahad (rta), à Serigne Saliou (rta) et aujourd’hui, sous le magistère de Serigne Mountakha, jamais ton engagement n’a connu de répit, le flambeau a toujours été maintenu dans une cadence progressive de telle sorte que tout ce qui paraissait être un obstacle a fini de se transformer en atout favorable.  

La disparition de Serigne Atou est simplement physique mais ses œuvres sont là pour servir de viatique, d’exemple d’engagement et d’abnégation, de renoncement total de soi, pour se consacrer uniquement et de manière résolue au service d’ALLAH (swt), de sacrifice suprême d’un intérêt personnel au profit d’un intérêt hautement supérieur qu’est celui du rayonnement de l’islam à travers les enseignements du serviteur éternel du prophète Mouhammad (psl). Khadimou Rassoul (rta).

Avec Hizbut Tarqiyyah que vous avez fini de manager en ce jour saint de vendredi 22, vous avez su démontrer que la mystique mouride du travail peut bel et bien servir de fondation à une idéologie du développement pour le Sénégal dans tous les domaines d’activité.

 

A Dieu Jambaar nous te portons éternellement dans nos cœurs.

Que la terre de Touba te soit légère et Jannatul firdaws soit ta demeure éternelle.

 

Bamba BABOU

Membre du Daara Madjmahoun Noreyni

UCAD

Lundi 25 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :