Gamou Ndiassane 2021 : Les engagements pour un bon déroulement de l’événement religieux.


En prélude du Gamou de Ndiassane prévu la nuit de lundi prochain, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a reçu cet après-midi le comité d’organisation chargé de piloter les activités. Durant les échanges, plusieurs aspects liés à l’organisation ont été soulevés. Le ministre Antoine Félix Diome, présidant la séance, a donné tour à tour la parole aux différents intervenants au Gamou.

Ainsi, différents sujets ont été abordés au cours de la rencontre, dont l’assainissement, la santé, la sécurité, l’approvisionnement etc...

Aussi, concernant l’extension du réseau électrique, la Senelec a pris des engagements pour une meilleure gestion et un bon approvisionnement en électricité.

Sur le plan de la santé, le service national d’hygiène se dit engagé à la désinfection des différents endroits pour assurer la santé des pèlerins. Même sur le plan de l’hygiène de l’eau, le service d’hygiène assure qu'un contrôle adéquat sera mené dans ce sens. Au delà de ces actes, des campagnes de sensibilisation vont être initiées avec la commission d’organisation pour mieux conscientiser les populations sur l’importance de l’hygiène. Toujours dans le cadre de l’hygiène, 10 camions vont être déployés et des toilettes installées.

La Senelec entend faire une bonne maintenance au niveau des postes de haute tension. Des instructions sont aussi données pour les branchements provisoires afin de bien prendre les besoins d’électricité pour l’avant et l’après Gamou à Ndiassane.

Sur la question liée à l’approvisionnement en eau, la Sones prévoit l’extension du réseau sur 3,5 km, les branchements sociaux (175 au total) et une bonne couverture des points d’eau.

Sur le plan sécuritaire, le comité a des attentes comme 1000 barrières pour délimiter les espaces. Renforcer les moyens humains et matériels pour un bon déroulement du Gamou à Ndiassane.

Des assurances ont été données par les sapeurs-pompiers. Un nouveau site d’abattage est aussi nécessaire selon le comité.

Il a été demandé à Ageroute de réfectionner la route principale et celle allant au domicile du Khalife, tout comme l’aménagement de 10 km de pistes et 10 km de routes. Mais aussi l’aménagement d’un lieu pour l’abattoir. Certaines difficultés ont été notées par Ageroute parce que l’entreprise étant plus concentrée sur les projets de travaux d’envergure. 

La communication est très importante en période de Gamou qui accueille de  grosses foules. La Sonatel a été interpellée pour une bonne connexion internet surtout au domicile du Khalife.

Aussi, 500 vaches, 1000 laissez-passer et des bâches sont attendus du ministère de l’intérieur sur le plan de l’approvisionnement, sans oublier la couverture médiatique, un aspect important pour le comité qui attend du ministère de lui faciliter la tâche pour une bonne couverture médiatique...


Jeudi 14 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :