Étude sur la violence en milieu scolaire : la COSYDEP restitue un projet pour éradiquer ce fléau.

Persuadée que ce phénomène ne peut être prévenu et combattu qu’à travers un diagnostic profond capable de révéler ses déterminants, ses formes de manifestations et ses conséquences, la coalition des organisations en synergie pour le Défense de l’éducation Publique (COSYDEP) a lancé en novembre 2021, à travers le projet LM2C, déroulé en partenariat avec la coopération portugaise, une étude sur le phénomène de la violence en milieu scolaire afin de mieux cerner la problématique.


La COSYDEP a tenu une conférence de presse pour lancer le projet  "lycée moderne de la citoyenneté et du civisme (LM2C)", ce mercredi 30 mars 2022 au lycée Nourou Tall.
 
Les sociétés humaines sont caractérisées par l’expansion de plus en plus rapide d’un phénomène qu’il est convenu d’appeler « crise des valeurs ». Ce phénomène qui passe par la modification de l’ensemble d’un référentiel social usuel, une bravade de l’ordre social, se révèle sous des expressions violentes de toutes sortes à l’intérieur des établissements ou même à la famille. « Il y a des violences multiples qui viennent en milieu scolaire par exemple la formation des salles de classes, les emplois du temps, les grèves…et une certaine qui nous vient de la famille… », déclare le porteur du projet, Mamadou Ndiaye.
 
A travers les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), la promotion d’un développement social durable pour tous à l’horizon 2030. C’est ainsi que les ODD 4 et 16 ciblent une éducation de qualité, promouvant la paix et la justice. Plus spécifiquement les cibles 4,5 et 4,7 consacrées à l’éducation, vient à « faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir les droits de l’homme, l’égalité des sexes, la culture de la paix et de la non-violence, la citoyenneté mondiale, l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable ».
 
L’école qui constitue, par excellence, un lieu de construction de valeurs civiques et citoyennes, s'est dernièrement révélée comme un espace d’expression de violences sous diverses formes.   
 
La coalition des organisations en synergie pour le Défense de l’éducation Publique (Cosydep), qui s’est investie depuis longtemps dans l’éducation nationale, veut éliminer toute sorte violence dans les établissements, afin de sensibiliser l’ensemble des élèves du Sénégal, en collaboration avec les acteurs de l’éducation.
Jeudi 31 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :