En visite de proximité pour le parrainage : Mamadou Mamour Diallo pêche de gros poissons pour Macky Sall



Absent du Sénégal lors de la nomination de madame Aminata Mbengue Ndiaye comme
Déléguée régionale chargée du parrainage de Macky Sall, Mamadou Mamour Diallo était ce week-end à Louga pour participer activement à la campagne de collecte de signatures. Pour son premier acte, il a salué la nomination d’Aminata Mbengue Ndiaye à la tête du comité régional de parrainage, estimant que le geste du Président Macky est salutaire pour la cohésion du parti et de la coalition Bennoo Bokk Yaakar.
Puis, sans perdre de temps, il a commencé à dérouler son programme consistant à effectuer des visites de proximité auprès de ses amis, de ses alliés, des militants de l’Apr et des membres de la coalition, ce qui lui a permis d’enregistrer des milliers de signatures. Il a ainsi visité les quartiers Montagne, Keur Serigne Louga et Thiokhna où il a été accueilli avec enthousiasme.
Mais il ne s’en est pas arrêté là puisqu’au cours de ses visites, il a enregistré beaucoup d’adhésions pour son mouvement, Dolly Macky, des adhésions de qualité au vu de la notoriété des personnalités qui ont rejoint son mouvement. Un homme comme Khalifa Dia, chargé de communication de la Convergence des cadres républicains fait partie des responsables à l’avoir accueilli. Et, malgré l’heure tardive (il est arrivé au domicile de Khalifa vers minuit) un monde impressionnant a tenu à l’accueillir dans le quartier même de Moustapha Diop.
Puis il fait cap au domicile de Wakhab Cissé du mouvement citoyen CULO (Cadre unitaire des leaders d’opinion), lequel a développé la philosophie du Dolly.
Selon Wakhab, Dolly ne doit pas être perçue seulement en termes de nombre mais aussi en termes d’ajouts. Si Wakhab a accepté d’accompagner Mamour Diallo, c’est qu’il estime que l’homme est un des rares jeunes cadres qui explicite régulièrement les idées qui sous-tendent le Pse et les résultats de ce programme essentiel pour l’émergence du Sénégal. Il est facile, estime-t-il, de travailler avec lui car c’est un homme qui ne laisse rien au hasard, toutes ses actions sont préparées minutieusement et programmées au millimètre près, comme sur du papier à musique, nonobstant les formations pratiques qu’il offre aux femmes et aux jeunes. Bref, Wakhab pense que c’est un jeune cadre moderne qui sait s’adapter à la réalité du terrain.
Et, cerise sur le gâteau, il a accueilli l’adhésion du célèbre Oustaz Makhtar Fall, Directeur de l’ONG ABI, dont les activités ont connu leur apogée en 2017. Cette ONG a construit pas moins de 110 mosquées à travers tout le Sénégal. Oustaz Makhtar Fall mène plusieurs actions et même lorsque les populations organisent des actions de salubrité, il est l’un des premiers à mettre en action son ONG en mettant du matériel à disposition et en mettant la main à la poche. Outaz Makhtar Fall considère que Mamour est un acteur de développement comme lui, aussi a-t-il accepté de gaité de cœur de travailler avec lui en faveur des populations de la région.
Pour couronner le tout, il a reçu Madame Ndoye qui est arrivée avec une cinquantaine de femmes du département. Tout heureux d’accueillir la nouvelle Adjaratou qui revenait fraîchement de la Mecque, Mamadou Mamour Diallo a demandé aux femmes de son mouvement, de travailler en étroite collaboration avec cette dernière.
Il y aura sûrement des gens qui n’aimeront pas apprendre ces nouvelles qui réjouissent tant Mamour Diallo et ses partisans…
Badara samb Lg8TV
Mercredi 26 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :