Ellen Johnson Sirleaf et Mimi Touré soutiennent l’initiative d’une coalition mondiale pour l’accès des femmes à l’information


Lors de la Conférence Internationale sur le Droit des Femmes à l’information tenu le 14 et 15  février à Atlanta aux États Unis, à l’initiative du Président Jimmy Carter dont la fondation est très active dans le domaine de la bonne gouvernance, du développement et du renforcement des capacités des femmes, l’ancienne présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf et Mimi Touré, ancien premier ministre ont, à l’unisson, appelé à une grande alliance internationale pour l’accès des femmes à l’information afin qu’elles puissent exercer leurs droits et participer à la vie  politique de leur pays.
L’ancienne présidente libérienne qui a quitté le pouvoir il y’a juste un mois, a invité les femmes à poursuivre leur quête pour l’égalité et la justice malgré les nombreux obstacles qui continuent à se dresser devant elles. Mimi Touré a mis l’accent sur la nécessité pour les femmes d’accéder aux informations de qualité leur permettant de faire les meilleurs choix pour elles, leur famille et leur communauté. 
Elle a proposé une coalition mondiale rassemblant  les organisations de femmes, les producteurs de contenu médiatique, les grands médias sociaux, les artistes et autres influenceurs de masse, afin de promouvoir des thématiques renforçant l’image et les pouvoirs des femmes. La rencontre qui a réuni de nombreux ministres, chercheurs, ONG et organisations des Nations Unies, a été clôturée par l’ancien Président des États-Unis. 
Jeudi 15 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :