Effondrement des bâtiments : « Si les architectes avaient pris en charge la construction, il n'y aurait pas eu d'effondrement » (Thiaw Kandji)


À l'occasion de la journée mondiale de l'habitat célébrée le 4 octobre, l'État du Sénégal a réuni ce lundi 04 octobre 2021, tous les acteurs pour se pencher sur le thème : "Accélérer l’action urbaine pour un monde sans carbone". Le chargé de la communication de l'ordre national des architectes du Sénégal, Thiaw Kandji n'est pas allé avec le dos de la cuillère pour dire ses quatres vérités. "L'éducation des Sénégalais est devenu un aspect fondamental. L'architecte est au début et à la fin du processus de construction", dit-il.


"Les Sénégalais passent tout leur temps à dire que les architectes sont chers. C'est le contraire. Quand un projet est bien réalisé, c'est toutes l'économie de sa vie qui est assurée. Par contre si dès le début, les architectes avaient pris en charge la construction, il n'y aurait pas d'effondrement parce que tout sera bien étudié, bien visé. II y a derrière les ingénieurs et ensemble, ils donneront un habitat correct. Mais si toutes ces phases sont escamotées, on ne pourra jamais éviter ces effondrements", a précisé Thiaw Kandji avant d'appeler les citoyens à consulter les architectes pour le bien-être de la construction au Sénégal. 
Mardi 5 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :