Education : Le maire de Ngayokhème, Mbagnick Ndiaye procède à un diagnostic des établissements scolaires de sa commune.

Conscient de l'importance et de la place qu'occupe l'éducation des enfants de sa localité, le maire de la commune de Ngayokhème, Mbagnick Ndiaye, a rencontré, le samedi 15 juin 2019, dans la salle de délibération, le Collectif des directeurs d'école (CODEC) . Une rencontre qui a permis de procéder à un état des lieux du fonctionnement des établissements scolaires de la commune de Ngayokhème. À cette occasion, plusieurs problèmes, notamment ceux liés au fonctionnement des écoles et aux préparatifs des examens scolaires.


La commune de Ngayokhème située à 25 km de la région de Fatick compte 18 établissements scolaires sur les 18 villages qui la compose et 5688 enfants scolarisés. Pour une meilleure prise en charge de l'éducation des enfants, le maire et le CODEC ont passé au peigne fin la situation des établissements scolaires.
L'état des lieux a fait ressortir que 10 abris provisoires ont été recensés au niveau des établissements de Poudaye, Toucar, Ngangarlam, Ngonine et Sop. Ainsi, pour faire face à ce manque d'infrastructures scolaires décentes, la mairie a fait des efforts en dépit de la modestie du budget de la commune, pour la construction d'une salle de classe et des toilettes à l'école de Bary. Au cours de la rencontre, il a été constaté que le manque de clôture des établissements expose les élèves à divers dangers. La commune a décidé de prendre en charge la clôture de deux écoles dans le budget de l'année en cours. Le maire a déjà clôturé l'école de Kalom et de Sop.
La question de l'électrification des établissements scolaires a aussi été soulevée. À ce propos, seule l'école de Ngayokhème bénéficie d'une électrification de façon continue, 13 écoles sont toujours dans le noir et 04 établissements scolaires ont des panneaux scolaires.
Face à ces manquements, le maire, Mbagnick Ndiaye, le président de la commission éducation, Birame Mbarou Diouf et le CODEC, comptent trouver des solutions pour l'amélioration des conditions de travail des élèves dans les établissements scolaires. Au cours de la rencontre, le maire a pris l'engagement d'accompagner les apprenants qui n'ont pas d'extraits de naissance sur les 5688 élèves qui vivent dans la commune. Mbagnick Ndiaye s'est félicité du niveau très satisfaisant de la  connectivité  du réseau en eau des 18 établissements scolaires de la commune.
Pour permettre aux élèves d'avoir un enseignement de qualité, le maire compte leur allouer 1 000 000frs, afin d'acheter des livres pour la bibliothèque communale.
Par ailleurs, Mbagnick Ndiaye a profité de cette journée pour participer aux consultations médicales en faveur des élèves qui trainent un handicap à l'école. Plus d'une centaine de jeunes ont été ainsi consultés par divers spécialistes. Le maire a  remercié et salué l'initiative des médecins venus de Dakar et félicité l'Association des Enseignants natifs de la Commune de Ngayokhème (AMEN) qui a eu à initier cette journée. La santé étant un intrant de qualité pour un succès de l'éducation, le Maire a demandé aux enseignants de pérenniser cette journée au niveau de la commune.
 
Lundi 17 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :