Éducation : Le SAEMSS a déposé un préavis de grève, les camarades de Saourou Sène en ordre de bataille.


Au tout début de l'année scolaire 2018/2019, dans un dossier consacré à la rentrée scolaire, Dakaractu avait tendu son micro  à l'ensemble des acteurs intervenant dans le système. Il en est ressorti que tous les ingrédients étaient réunis pour une année scolaire instable du fait du non-respect d'une partie des accords signés le 30 Avril 2017. 
Ainsi, après le CUSEMS dirigé par M. Abdoulaye Ndoye, c'est au  tour des camarades de M. Saourou Sène de déposer leur préavis de grève. En effet, " Conformément aux résolutions de la CA du 29 septembre et du BEN du SAEMSS du 29 décembre 2018,  Conformément à notre mission d'alerte et de veille, Considérant le faible niveau de matérialisation des accords du 30 avril 2018, Constatant le dilatoire du Gouvernement depuis la signature du protocole des accords,  Constatant le non-respect de certains accords (fin des lenteurs administratives., régime indemnitaire, apurement des conventions de prêts, paiement des indemnités d'examens etc...), le SAEMSS a procédé au dépôt de son préavis de grève le jeudi 17 janvier 2019 pour exiger du Gouvernement le strict respect des accords.
Le SAEMSS demande à tous les enseignants du Sénégal de s'engager à exercer un contrôle citoyen sur l'action du Gouvernement pour exiger l'apurement immédiat du passif du protocole du 30 avril."
Ainsi  "Le SAEMSS tient le Gouvernement responsable de toutes les perturbations qui pourraient découler du non-respect des accords et envisage la tenue d'une conférence de presse le mercredi 23 janvier pour tenir l'opinion publique informée." 
Vendredi 18 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :