Économie d'énergie : la Senelec et l'AEME appellent à un changement de comportement.


La Senelec et l'Agence pour l'Économie et la Maîtrise de l'Energie ( AEME) viennent de lancer ce jeudi 09 juillet 2020, une campagne de sensibilisation sur l'économie d'énergie afin d'inciter les consommateurs à avoir des comportements beaucoup plus adaptés pour réduire leur consommation d’énergique surtout en période de chaleur. 

Selon le directeur général de l'AEME, cette initiative vise à accompagner les efforts des autorités dans la maîtrise des charges de fonctionnement qui représentent 40 milliards de francs Cfa par an dans le budget de l'État en ce qui concerne l'électricité. Pour Saër  Diop, cette synergie permet également de déployer les ressources en ce qui concerne les ménages dans la réduction de leurs factures d'électricité afin de faire des économies financières. Et pour réussir ce défi, souligne-t-il, l'AEME mise sur la communication pour le changement de comportement. "Les changements de comportement peuvent entraîner d'importantes économies d'énergie surtout en cette période de forte chaleur", a-t-il précisé.


Il ajoute que la question du changement des comportements et plus généralement de l'évolution de nos modes de vie, constitue un enjeu de la transition écologique. 


À l’en croire, la promotion de l'utilisation rationnelle de l'énergie se pose avec d'autant plus d'acuité que l'électricité pèse considérablement sur le budget de l'État, des collectivités territoriales, des ménages, des industries et des services, car l'énergie est un levier de la croissance économique et un facteur déterminant de développement et de compétitivité pour notre pays.


Et pour mener à bien cette nouvelle pratique, ladite agence lance une campagne de communication auprès des ménages pour la réduction de la consommation afin de se rapprocher des consommateurs à avoir une énergie de quantité et de qualité.


Ainsi, M. Diop estime que la maîtrise de la consommation de l'énergie va permettre à l'État du Sénégal de réduire le budget, mais aussi d'atteindre le projet fixé par le chef de l'État qui est l'accès universel de l'électricité à travers le transfert des économies qui sont réalisées au niveau de Dakar dans les zones qui n'ont pas d'électricité.

Pour sa part, le Directeur général de la Senelec a fait savoir que cette campagne de sensibilisation va permettre de définir une nouvelle politique énergétique au Sénégal pour avoir les meilleurs comportements face à cette denrée. « L’intérêt de cette nouvelle culture énergétique est que l'électricité soit utilisée de manière plus efficace et plus efficiente pour préserver la santé, l'environnement, mais surtout pour permettre au Sénégal de réaliser des économies substantielles », selon toujours Pape Demba Bitèye.
Jeudi 9 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :