Economie : La Banque mondiale relève l’éventualité de la hausse de l’inflation dans les pays africains.


Economie : La Banque mondiale relève l’éventualité de la hausse de l’inflation dans les pays africains.
Le continent africain est, aujourd’hui, confronté à de nouveaux défis économiques, exacerbés par l’invasion russe de l’Ukraine. Et ce, alors que les économies d’Afrique subsaharienne peinent à se relever de la récession de 2020 induite par la pandémie de coronavirus (Covid-19), a relevé la dernière édition du rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale.
 
Dans ce rapport rendu public ce mercredi 13 avril 2022, ladite institution a fait mention de l’analyse semestrielle des perspectives macroéconomiques à court terme de la région qui prévoit une croissance de 3,6 % pour 2022, en baisse par rapport aux 4 % enregistrés en 2021. Un ralentissement qui s’inscrit, selon elle, ‘’dans un contexte régional marqué par la persistance de nouveaux variants de la maladie à coronavirus (Covid-19), l’inflation globale, la perturbation des chaînes d’approvisionnement et les chocs climatiques’’.

La montée des cours mondiaux des matières premières qui s’est accélérée depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine est venue s'ajouter aux autres défis économiques de la région’’, a indiqué la Banque mondiale dans son rapport Pulse sur la situation en Afrique où le ralentissement de la croissance en Afrique subsaharienne dans un contexte de choc économique renouvelé, a été mis en exergue.
Mercredi 13 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :