ÉPS de Kaffrine : la Cour des comptes demande l’ouverture d’une information contre le Comptable pour défaut de production des pièces justificatives des dépenses financées par les fonds COVID d’un montant de 45 000 000 FCFA.


ÉPS de Kaffrine : la Cour des comptes demande l’ouverture d’une information contre le Comptable pour défaut de production des pièces justificatives des dépenses financées par les fonds COVID d’un montant de 45 000 000 FCFA.
La cour des comptes qui a publié son rapport définitif de contrôle de la gestion du fonds de riposte et de solidarité contre les effets de la covid 19 (force covid) a demandé l’ouverture d’une information contre le Comptable sortant pour défaut de production des pièces justificatives des dépenses financées par les fonds COVID d’un montant de 45 000 000 FCFA. En effet, le rapport indique que l’établissement public de Santé (EPS) de Kaffrine de niveau 1 devenu EPS 2 a bénéficié de fonds COVID transférés par le DAGE du MSAS pour un montant de 45 000 000 FCFA.

Ce montant de 45 000 000 FCFA a été reçu en deux tranches de 20 000 000 FCFA en 2020 et  25 000 000 FCFA en 2021. Pour les 20 000 000 FCFA, le comptable n’a pas versé dans les  pièces justificatives, les chèques ainsi que le relevé de compte.

Concernant le montant de 25 000 000 FCFA reçu en 2021 aucune pièce justificative n’a été transmise à la Cour.
Interpellé par la Cour, Monsieur DIALLO n’a ni répondu ni produit les pièces justificatives.
Cette pratique, selon le rapport, contrevient aux règles régissant l’exécution des dépenses publiques. Aussi demande t’il au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice de faire ouvrir une information  judiciaire à l’encontre de Monsieur Lamine DIALLO, Comptable sortant de l’établissement  public de santé de niveau 1 de Kaffrine, pour défaut de production des pièces justificatives  des dépenses financées par les fonds COVID d’un montant de 45 000 000 FCFA.
 
 
Lundi 12 Décembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :