Diop Decroix avertit une certaine opposition : « Ceux qui croient que les difficultés de Karim Wade et de Khalifa Sall pourraient les propulser, ils se trompent »


Investi candidat de Aj / Pads à la présidentielle de 2019 ce samedi à Dakar, Mamadou Diop Decoix a profité de cette tribune pour mettre en garde contre les calculs politiques qui risquent de saper la dynamique unitaire de l’opposition, dans la perspective de la mise à l’écart de Karim Meïssa Wade et de Khalifa Sall, pour des raisons qu’il a dénoncées.

« Ceux qui croient que les difficultés de Karim Wade et de Khalifa Sall pourraient les propulser, ils se trompent. Je ne dis pas qu’ils existent, mais s’ils existent, il faut qu’ils révisent rapidement leur posture. Parce que celui qui fait ça ne les laissera pas passer. Les raisons qui l’ont amené à éliminer ces adversaires-là, ce sont  les mêmes raisons qui l’amèneront à vous écraser. Il faut qu’on travaille tous de façon honnête, sérieuse, déterminée, engagée, à ramener le pays sur les rails de la démocratie, du pluralisme et de la diversité. C’est cela qui permettra de sauver  la paix et la stabilité au Sénégal.  Je pense que Macky Sall lui-même y a intérêt », exhorte le leader de Aj / pads.

« La situation qui est faite à Khalifa Sall et à Karim Wade, et qui attend d’être faite à certains autres candidats à l’occasion du parrainage, doit édifier tout un chacun. La coalition qui est au pouvoir et son candidat sont prêts à utiliser l’Etat pour réprimer l’opposition, éliminer la démocratie dans ce pays-là et imposer la dictature. L’opposition ne l’acceptera pas naturellement. Vous avez entendu le Premier ministre dire qu’il n’y aura que cinq candidats. Il prend la place du Conseil constitutionnel pour dire combien de candidats il y aura  à la prochaine élection présidentielle », ajoute Mamadou Diop Decroix.

 
Samedi 8 Décembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :