Diamalaye : Le sermon de l’Imam Serigne Fallou Mbacké sur l’homosexualité, la médisance et la prière.


Sur les traces de son défunt père, Serigne Fallou Mbacké ibn Abdou Khadre a dirigé la prière à la plage de Diamalaye en commémoration de celle faite par le fondateur du mourisme sur la mer, en route pour l’exil. Ce samedi 21 septembre 2019 marquant la 25 édition de cet acte de dévotion, il a profité de la cérémonie officielle de la prière appelée ‘’Fattaliku julig guej-gi’’ pour transmettre le message du Khalife général des mourides.
Message qui appelle les musulmans à l’abandon d’acte ou d’attitude blâmables comme la médisance, le fait de léser son prochain, la dépravation des mœurs entre autres, au profit des bienfaits et d’actes louables. 
 
‘’Au Sénégal, on enregistre beaucoup de pratiques vils et condamnables aujourd’hui. Oui, il existe beaucoup de maux dans ce pays qu’il nous faut panser. On peut citer l’homosexualité. Cette pratique infâme qui a valu la malédiction de la population au temps du prophète Loth. Mais, il y a aussi ces faits qualifiables de médisance. À ceux-là qui véhiculent des faits inavouables, des obscénités et qui propagent le mal, une punition sévère les attend dans l’au-delà. Allah (Swt) l’a dit dans le Coran. Donc, que tous ceux qui le faisaient se repentent et ne s’y reprennent plus. Que tous ceux qui agissaient de manière déplorable se repentissent et s’érigent en exemple’’, a dit l’imam.
 
Porte-parole du jour du Khalife des mourides, Serigne Fallou a rappelé les recommandations dudit guide religieux. ‘’Le khalife général des mourides nous recommande à tous de bien éduquer nos familles conformément à l’islam. Il nous invite aussi à être conscients que c’est pour être en phase avec les recommandations divines que Serigne Touba a prié sur l’eau. Et c’est cela qui nous vaut notre rencontre d’aujourd’hui, en cette plage de Diamalaye (commune de Yoff)’’.
 
L’imam a aussi profité de l’occasion pour prêcher l’exemplarité avec nos voisins. ‘’L’islam veut que les humains soient exemplaires aussi bien envers leurs  prochains qu’envers leur Créateur. Et cela, peu importe nos différences confessionnelles. Le prophète avait prédit que l’islam allait s’étendre partout dans le monde qu’on le veuille ou non. Qu’on évite cependant de faire du tort à son prochain. Il ne faut jamais minimiser cela’’, a-t-il pu dire devant des milliers de fidèles venus honorer cette cérémonie religieuse. Cette cérémonie religieuse initiée pour commémorer la prière de Cheikh Ahmadou Bamba sur l’océan lors de sa déportation en exil. 
Samedi 21 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :