Défenseur de la cause LGBT au mondial 2022 : Le journaliste américain, Grant Wahl, est mort d’une crise cardiaque lors du match Pays-Bas-Argentine…


Figure célèbre du sport américain, le journaliste de 48 ans est décédé au Qatar, d’une crise cardiaque à la fin de la rencontre entre l’Argentine et les Pays-Bas au Mondial ce vendredi.
 
Selon le HuffPost qui a relaté l’information, le journaliste avait été arrêté à Doha pour avoir porté un avec un logo LGBT. Le journaliste américain Grant Wahl avait finalement pu travailler en l'arborant lors du match États-Unis-Pays de Galles, le 21 novembre.
Son décès est survenu alors qu’il assurait la couverture du quart de finale entre l’Argentine et les Pays-Bas. Selon la radio américaine NPR, il s’est effondré dans la tribune de presse alors que le match tirait à sa fin. 
 
Il « s’est senti mal dans la tribune de presse du stade Lusail, a aussi précisé un porte-parole du Comité suprême d’organisation. Il a immédiatement reçu un traitement médical d’urgence, qui s’est poursuivi lors de son transfert en ambulance vers l’hôpital général Hamad », à Doha.
Samedi 10 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :