Décès de Fallou Sène : Les étudiants de Kaolack exigent la condamnation du gendarme qui a tiré sur leur camarade


Les étudiants ressortissants de la région de Kaolack ont organisé ce matin une grande marche dans les artères de cette commune. Ainsi, l'objectif de cette manifestation était de dénoncer le non respect des franchises universitaires et le décès de leur camarade tué par balle lors des affrontements entre forces de l'ordre et étudiants de l'UGB. " 
Le 15 mai 2018 aux environs de 6h du matin, les forces de l'ordre, sur réquisition du Recteur, sont entrées au campus et ont annexé les restaurants universitaires. ll est important de signaler que cette réquisition du Recteur a violé les articles 4, 6 et 7 de la loi 79-94 relative aux franchises et libertés universitaires. Suite à ce meurtre, l'ensemble des représentants et des structures universitaires de défense des intérêts des étudiants que sont la Coordination des étudiants de Saint-Louis, les représentants sociaux comme pédagogiques des étudiants de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, la Conférence des Étudiants de Thiès etc, ont décidé de se regrouper autour d'une structure dénommée " Coordination Nationale des Étudiants du Sénégal" pour mettre en oeuvre de façon concertée et coordonnée des stratégies efficaces de défense des intérêts matériels et moraux des étudiants", a déclaré le porte-parole des étudiants ressortissants de Kaolack, Ibrahima Touré.

Dans leur mémorandum figurent des revendications et des propositions sur l'amélioration de leurs conditions de vie et d'études dans les universités publiques du Sénégal. " La coordination nationale des étudiants du Sénégal exige que justice se fasse pour le martyr Mouhamadou Fallou Sène. La CNES impose à ce que le gendarme qui a assassiné le camarade Fallou Sène soit traduit en justice et condamné. La coordination exige aussi la démission ou le limogeage des autorités impliquées telles le ministre de l'Enseignement Supérieur, Mary Teuw Niane, le ministre des finances, Amadou Ba et le ministre de l'intérieur, Aly Ngouille Ndiaye".

Portant des tee-shirts rouges sur lesquels il est écrit " Justice pour Fallou Sène", les étudiants ont arpenté les rues de la commune de Kaolack en exigeant " La production immédiate de cartes Gab, l'implantation de guichets automatiques Bancaires à l'Université Alioune Diop de Bambey, la sécurisation immédiate du paiement par Wari et Wizzal que nous considérons comme un mode de paiement provisoire, une réflexion sérieuse et inclusive sur la digitalisation du mode de paiement, entre autres..."
Jeudi 24 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :