Décès aux États-Unis de l’émir du Koweit.


L’émir du Koweit, Cheikh Sabah al Ahmad al Sabah est décédé ce mardi 29 septembre aux États-Unis. Il était en Amérique depuis juillet pour des raisons médicales.

Arrivé au pouvoir en 2006, le défunt émir était devenu le régulateur d’une région en perpétuelle ébullition. Partisan de la paix, il a milité pour le dialogue entre l'Arabie saoudite et le Qatar.

Un rôle de médiateur qui a été reconnu par tous les pays de la région du Golfe où sa mort est accueillie avec émoi.

Ce n’est qu’au Moyen orient que son rappel à Dieu suscite des réactions. En Afrique, des présidents sont peinés par la disparition de ce diplomate au service de la paix dans le monde. « Je suis peiné d'apprendre le décès de son Altesse Cheikh Sabah al Ahmad Jaber al Sabah, émir du Koweit. Je salue sa mémoire et présente mes condoléances émues au Peuple koweitien ami… », a écrit Macky Sall, président du Sénégal.

« Un grand homme est parti... C’est une grande perte pour son pays et pour l’Afrique », renchérit son homologue bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo.

Un deuil de 40 jours a été décrété par le gouvernement. Nawaf al Ahmad al Sabah, demi-frère du défunt émir lui succède au trône.
Mardi 29 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :