De nouvelles révélations de l'épouse de Makhtar Diokhané sur les 22 000 Euros reçu d'Aboubacar Shekau de Boko Haram


De nouvelles révélations de l'épouse de Makhtar Diokhané sur les 22 000 Euros reçu d'Aboubacar Shekau de Boko Haram
Coup de théâtre à la Chambre criminelle spéciale dans le procès de l'Imam Alioune Badara Ndao et Cie. À la reprise ce mercredi à 15h, Coumba Niang, épouse de Makhtar Diokhané, est venue à la barre révéler des faits qu'il avait jusqu'à présent cachés à la justice.

La dame, qui a comparu  pour son accointance avec les terroristes, a livré de nouveaux aveux, attirant l'attention de la Chambre sur un montant de 22 000 Euros qu'elle a reçu de son mari. "J'avais reçu de mon mari Makhtar Diokhané 44 billets de 500 Euros", a-t-elle dit. Usant d'un verbe simple, l'épouse ne s'est pas trop demenée pour révéler, simplement et dans le détail, le rôle qu´elle jouait, sans pour autant apprendre que son mari était de connivence avec un quelconque groupe terroriste.

Coumba Niang a su relativement tard que les 22 000 Euros reçu de son mari provenait d'Aboubacar Shekau de Boko Haram. "Nous avons toujours cru que notre époux était un enseignant d'arabe", a avoué l'épouse de Makhtar Diokhané.

La femme du "cerveau" de la bande à l'Imam Ndao n´a, dans son audition, rien laissé au hasard en exposant toute l'affaire, argumentant qu´elle a répondu favorablement à la demande de son mari qui lui a remis de l'argent sans lui préciser la provenance. "J’ai donné un billet 500 euros à ma coépouse Amy Sall parce qu’elle avait des problèmes à régler. Les sacs contenant des affaires terroristes ne m'appartiennent pas", se dédouane l'épouse de Diokhané...
Mercredi 11 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :