Covid-19 / Un cas communautaire plus que bizarre à gerer à Ziguinchor.


Le cas communautaire signalé à Ziguinchor hier lors du point du jour, alimente les débats dans la capitale sud du pays.
L'homme en question aux initiales C.T.S. a mis sur le qui-vive toutes les autorités de la région. Le sieur s'est présenté deux fois au centre hospitalier régional de Ziguinchor pour consultation. La toute première fois c'était au mois d’avril, et il prétendait habiter au quartier Lyndiane.
Revenu ce lundi pour consultation pressante, il  subira un prélèvement qui est revenu positif. Interrogé à nouveau pour connaître son lieu de résidence, C.T.S. changera cette fois-ci de lieu pour indiquer Bourofaye Diola. 
Le constat ahurissant est que le sieur ne s'est  présenté avec aucune pièce d'identité et répond de manière incohérente aux questions des agents de Santé. Tantôt, il dit qu'il vient du Burkina Faso, de Kaolack et de la Guinée Bissau.
À la question de savoir par quel moyen est-il arrivé au Sénégal à partir du Burkina, sa réponse est plus que burlesque : « je suis arrivé par la nage du Burkina en Guinée. » Et tant d'autres signes qui présagent de troubles comportementaux. 
En tout cas, les autorités de la région ont plus qu'un cas communautaire à gérer. Tous les renseignements généraux de la région sont activés pour découvrir la vérité, car le malade n'a qu'un indice, c'est un numéro Bissau Guinéen qu'il possède. C'est pourquoi la Sonatel est saisie pour les besoins de traçabilité. Au village où il prétend habiter, personne ne le connaît ...
Vendredi 15 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :