Covid-19 / Relance du Tourisme : L'État, à travers le crédit hôtelier, appuie 169 entreprises, 225 guides touristiques et 84 artisans.


Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Monsieur Alioune Sarr, a présidé ce Mardi 19 Mai 2020, une cérémonie en visioconférence de remise de financements du Crédit Hôtelier et Touristique (CHT), dans le cadre du Programme de Résilience Économique et Sociale (PRES) aux acteurs de la chaine de valeur touristique. Cette rencontre a vu la participation des Gouverneurs de région, des Chefs des services régionaux du tourisme ainsi que les acteurs et professionnels du secteur. Cette importante opération de soutien et d’accompagnement au secteur vise à sauvegarder les entreprises et l’outil de travail et à préserver les emplois du secteur. En effet, le secteur du tourisme est sans nul doute le plus durement touché. Les activités sont presque toutes à l’arrêt avec la fermeture de la quasi-totalité des entreprises touristiques et hôtelières. Aucun segment n’est épargné : qu’il s’agisse des hôtels, des agences de voyage, des restaurants, du transport, des activités de guide, des parcs, des artisans ou toutes autres activités de soutien au tourisme.

 

LE TOURISME : UN MAILLON IMPORTANT DE NOTRE ÉCONOMIE 

 

Selon les chiffres de l’Agence nationale de la statistique et du développement (ANSD), si la pandémie s’arrêtait en juin 2020, elle entrainerait une baisse de 70% des flux touristiques. Soit des pertes de recettes de plus de 39 milliards CFA pour l’hôtellerie, en plus de 56 milliards de pertes liées à la fermeture des restaurants, soit un total de 96, 2 milliards FCFA. Des baisses qui pourraient atteindre 85% si la pandémie perdure jusqu’au mois de septembre prochain. Si on y ajoute les pertes projetées dans la restauration touristique estimées à 91,1milliards de francs CFA, le montant de l’impact financier dans l’hôtellerie et la restauration au Sénégal atteindrait plus de 148 milliards FCFA. Dans le même temps, les projections indiquent 30% de pertes d’emplois directs d’ici le mois de juin, soit 31 341 emplois perdus.  Un pourcentage qui pourrait atteindre 50%, l’équivalent de 52 235 employés en chômage si la pandémie persiste jusqu’en septembre. Pour les agences de voyages et de tourisme, les pertes sont estimées à 39, 5 milliards FCFA d’ici juin et 64, 1 milliards de francs CFA si le coronavirus persiste jusqu’en septembre.

 

L’ENGAGEMENT POUR UN SECTEUR FORT ET DYNAMIQUE..

 

Notre économie, notamment les secteurs du Tourisme et des Transports Aériens fait face à des défis majeurs. C'est pourquoi suivant les orientations de Mr le Président de la  République, Le ministère du Tourisme et des Transport Aériens a pris des mesures fortes  pour soutenir et accompagner le secteur. C’est ainsi que dans cette première phase de financement du Crédit Hôtelier et Touristique une enveloppe global de  3 758 381 438 FCFA est mobilisé en plus de la décision historique d’élargir la cible de financement du Crédit Hôtelier et Touristique à toute la chaine  de valeurs du tourisme. Ainsi, en plus des établissements d’hébergement touristique, des agences de voyages et de transport touristique, les restaurants, les guides touristiques et autres services marchands de soutien au développement du tourisme et de valorisation des sites touristiques comme les activités artisanales, sont désormais éligibles au Crédit hôtelier et touristique. Avec cette première phase de financement du Crédit hôtelier et touristique, le gouvernement du Sénégal, à travers le Ministère du Tourisme et des Transports Aériens et le Crédit Hôtelier et Touristique comme instrument vise à sauvegarder l’outil de production de l’industrie touristique et par la même occasion, préserver des milliers d’emplois. Elle permettra aux entreprises touristiques et hôtelières de payer les salaires et faire face aux charges fixes incompressibles. 

 

Au total, 169 entreprises, 225 guides touristiques et 84 artisans, exerçant dans des sites touristiques, ont reçu leur financement  pour. Les bénéficiaires sont répartis par secteurs d’activités comme suit :

-    98 établissements d’hébergement touristique (hôtels, campements, résidences, auberges, meublés, etc.) bénéficieront d’un montant de 2 641 494 150, représentant 70,3% des financements,

-    50 agences de voyages et de transport touristique pour un montant de 655 457 000 FCFA, soit 17,5% des ressources allouées,

-    25 restaurants pour 245 813 204 FCFA, soit 6,6% des financements,  

-    225 guides touristiques pour 112 500 000 FCFA, représentant 3,2% des financements,

-    84 artisans pour un montant de 42 000 000 FCFA, soit 1,1% des financements,

-    1 réserve naturelle touristique pour un montant de 47 317 084 FCFA, soit 1,3% des ressources allouées. 

 

Mardi 19 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :