Coronavirus : que sait-on du nouveau variant qui fait craindre le pire ?


Après le variant Delta, c’est l’ère du « B.1.1.529 », la nouvelle souche du virus responsable du SARS-COV-2 qui inquiète actuellement le monde scientifique. Détecté en Afrique du Sud depuis le 22 novembre dernier, l’annonce officielle de son apparition n’a été faite que le 25 novembre.

Appelé aussi Nu, ce variant présenterait une trentaine de mutations alors que Delta n’en avait que deux. Selon lesechos.fr visité à Dakaractu, il a été identifié après l’analyse d’échantillons collectés entre le 12 et 20 novembre dans la province du Gauteng qui regroupe 80% des cas de covid-19 en Afrique du Sud. Le virologue Tulio de Oliveira, sud-africain, a déclaré que le variant a un potentiel de propagation très rapide.

Le nouveau variant a des raisons de faire craindre le pire eu égard au nombre important de ses mutations. 

Les scientifiques redoutent une certaine résistance aux vaccins qui semblent pour l’heure être le seul moyen pour le monde de surpasser la pandémie de la Covid-19.

Pour ne pas connaître une nouvelle tempête due au virus, beaucoup de pays ont fermé leurs territoires aux voyageurs en provenance d’Afrique du Sud. Mais pas que. Les pays limitrophes qui ont enregistré des cas de cette souche sont aussi concernés par ces restrictions.

Au Sénégal, les autorités ne se sont pas encore prononcées et aucune décision allant dans le sens d’interdire l’accès du territoire n’a été communiquée. Il ne fait pas de doute qu’elles apprécieront en fonction de l’évolution des choses. En tout cas, les dégâts causés par Delta avec 27 000 cas en 47 jours et 459 décès en autant de jours dans notre pays ne sont pas de l’ordre du passé pour beaucoup de Sénégalais.

 
Vendredi 26 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :