Consultations médicales gratuites en ophtalmologie : Le Collectif en Mouvement pour l’Equité des Valeurs et l’Action au chevet des populations de Mboundome Barrage


De nombreux paysans et autres patients du delta et de la vallée du fleuve Sénégal, qui souffrent d'une allergie oculaire due à l'eau du barrage, aux vents forts accompagnés de la poussière argileuse  rougeâtre qui balaient régulièrement les pistes de production et les périmètres rizicoles, ont bénéficié de consultations médicales gratuites en ophtalmologie, organisées au poste de santé de Mboundome Barrage, une localité située dans la commune de Diama ( département de Dagana).
Ainsi, avec l'appui du COMEVA/ALAW présidé par le ministre Eva Marie Coll Seck, des ophtalmologues et des opticiens, se sont rendus au chevet des patients lors de la première édition de consultations médicales gratuites. Les producteurs de Riz et les membres de leurs familles (surtout les enfants qui fréquentent régulièrement les rives du fleuve), ont reçu des lunettes de la part des organisateurs. 
Auparavant, ils se sont fait consulter auprès des ophtalmologues qui ont décelé des problèmes de vision qui tournent essentiellement autour de la myopie, de l'hypermétropie, de la presbytie, de la cataracte et autres vices de réfraction. Ces derniers ont été bien sensibilisés sur la nécessité d'entretenir les yeux en se conformant régulièrement aux recommandations relatives à l'hygiène oculaire.

Au cours de cette rencontre, Ibrahima Gaye au nom du Ministre Eva Marie Coll Seck s’est dit très sensible aux conditions de vie difficiles de nombreuses femmes, parmi lesquelles, celles qui ont des problèmes de santé publique.  
M Gaye, a profité de cette occasion pour  inviter les pouvoirs publics à faire un tour dans les villages de Ronkh, , Ross-Bethio, Ndiatene, Thiagar, Diawar et dans d’autres localités de la commune de Diama et Ronkh, pour constater que nos concitoyens du monde rural, sont souvent confrontés à d’énormes difficultés pour mener leurs activités agricoles. Parce qu’ils sont torturés par toutes sortes de maladies.
Le vice-président du Collectif en mouvement pour l’Equité des Valeurs et l’Action n’a pas a manqué de faire comprendre que ces villages du delta sont dotés d'une jeunesse pleine de sève, en âge de travailler, mais la plupart d’entre eux,  souffre d'une allergie oculaire.




Lundi 15 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :