Conflit SORED MINES - Commune de Khossanto : « M. Ousmane Hanne est un bandit minier. » (Mamady Cissokho, maire)


Le torchon brûle entre les populations de Khossanto et la société minière SORED MINES. En effet, le maire de Khossanto, Mamady Cissokho et toute la population sont montés au créneau pour dénoncer l'exploitation minière illégale de la société minière SORED MINE. Selon eux, cette exploitation a commencé depuis le 26 octobre 2019, sous la houlette de son directeur Ousmane Hanne, tout en condamnant son comportement vis-à-vis de la population, particulièrement le maire de la commune. Les populations sont massivement sorties pour prendre part à cette rencontre de protestation, avec surtout les GPF, les jeunes, les sages, les conseillers municipaux et départementaux. Le maire a appelé au calme et à la non-violence, pour calmer la colère de la population.

Selon eux, SORED MINES est en train d'exploiter l'or de Khossanto d'une façon illégale, tout en utilisant du  cyanure à ciel ouvert. Les travailleurs sont exploités voire surexploités avec des arriérés de salaires de 3 mois ou plus, des recrutements sans contrat, des heures supplémentaires non payées et des licenciements abusifs, non-respect de la responsabilité sociétale des entreprises et une dégradation excessive de l'environnement. Ils ont étalé  tous ces maux lors d'un point de presse organisé ce dimanche 4 décembre 2022 au foyer des jeunes de Khossanto.

Le secrétaire municipal, par ailleurs président de la commission locale de recrutement, Aliou Dembélé et Aïssatou Cissokho 2ème vice-présidente du Conseil départemental de Saraya sont déterminés à obliger l'entreprise SORED MINES à respecter les autorités locales, à défaut de faire partir l'entreprise de Khossanto. La population se pose la question de savoir « qui est caché derrière SORED MINES au point qu'elle ne respecte aucune règle de droit? » 
Ainsi, les populations exigent, un recrutement des jeunes et l'amélioration des conditions de travail, le respect de la RSE en dotant les populations de forages, d'électricité, de structures sanitaires adéquates, le paiement des taxes à la commune, la mise en place d'un cadre d'échanges et d'orientation, le bitumage de la route Bembou-Banssan, le respect des règles de gestion de l'environnement. Ces derniers se disent déterminés à passer à la vitesse supérieure si des solutions idoines ne sont pas trouvées à ses problèmes dans un bref délai.

Quant au premier magistrat de la commune Mamady Cissokho, il se dit désormais prêt à tenir tête à SORED MINES pour l'intérêt des populations. Il a ainsi qualifié M.Ousmane Hanne « de menteur et de bandit minier. » Répondant à la correspondance du directeur de SORED MINES, il affirme ne pas être un politicien populiste et qu'il n’acceptera  guère que ce dernier défie son autorité en tant que maire de la commune et haut conseiller des collectivités territoriales du département de Saraya. Il est revenu sur les mauvaises pratiques de SORED MINES dans la contrée de Beledougou. Selon lui, « l'esclavage sévit au sein de cette société minière » et il interpelle le chef de l'État Macky Sall pour mettre fin à ces pratiques. Il affirme également que la SORED MINES est en train de voler de l’or, car elle exploite en cachette cette ressource naturelle, faisant croire que c'est un test. Il invite ainsi le chef de l'État à regarder de près cette situation.

Nous avons tenté de joindre les responsables de SORED MINES pour recueillir leur version, sans succès...
Mardi 6 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :