Compteurs intelligents : Malgré un premier désaveu de l’ARMP, Senelec octroie encore le marché à l’ancien fournisseur d'Akilee... Hexing


Du Akilee…sans Akilee, c'est ce à quoi  s’évertue à jouer Senelec qui a décidé d’octroyer à nouveau une portion du marché des compteurs intelligents à la société Chinoise Hexing Electrical Co. Ltd ? Ledit pacte a été signé avec « Hexing, avec une augmentation des quantités de 15%, pour un montant de Neuf Millions Deux Cent Soixante Quatre Mille Neuf Cent Soixante Dix Sept virgule Cinquante (9 264 977, 50) » peut-on lire dans la décision finale de Senelec que Dakaractu s’est procurée. Ce marché porte sur plus de 400.000 compteurs modulaires à fournir sur les 2.700.000 qui étaient à la base du contrat mirobolant avec Akilee.
Mais pour comprendre la trame de cette histoire, l'Autorité de Régulation des Marchés Publics avait lors de la première attribution du marché à la société Chinoise, décidé de casser l’accord suite aux recours des groupements Africanity group/ Ismart meters, une société de droit sénégalais et Donsun/Shenzhen Aerospace. Ces entreprises en effet qui avaient saisi le Comité de Règlement des Différents d’un recours de contestation, avaient eu gain de cause auprès du gendarme des marchés publics dans sa décision du 18 Novembre dernier. Ce dernier avait ainsi demandé une réévaluation des prix.
 
Autre fait qui mérite d’être souligné, la société Chinoise Hexing Electrical Co. Ltd, attributaire du marché est l’ancien fournisseur de Akilee.  Ce qui amené à poser des questions sur comment Senelec peut résilier le contrat de Akilee (société de droit sénégalais) et vouloir continuer à travailler avec son partenaire, d’ailleurs classé troisième sur les offres de prix au moment où des sociétés sénégalaises comme AFRICANITY GROUP classée première sur l'ordre prix ont déposé un recours jugée recevable et fondé par l'autorité de régulation desmarchés publiques?
 

Senelec avait en Aout dernier, décidé de résilier le contrat qui le liait à Akilee. Il avait été évoqué une « défaillance grave, avérée et persistante dans l’exécution des engagements contractuels d’AKILEE ». Pourquoi donc persiste-t-elle à vouloir travailler avec son fournisseur faisant fi de la préférence nationale ? Nous avons essayé de poser la question au Directeur de la Communication de la société d’électricité qui nous a renvoyé au Conseiller Spécial du Directeur Général M. Fall… qui à son tour, a promis de nous rappeler sans suite.

 
Mardi 22 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :