Compétitivité industrielle : Les préoccupations du ministre Moustapha Diop.


Face aux députés, le ministre du développement industriel et des petites et moyennes industries va défendre son budget pour l'année 2021 évalué à plus de 100 milliards de Francs CFA. C'est essentiellement deux programmes qui sont déclinés pour soutenir l'industrie dans un contexte marqué par la Covid-19.

Ainsi, dans le cadre de la mise en oeuvre d'une politique de compétitivité, le ministre du développement industriel et des petites et moyennes industries, entend tout d'abord améliorer le cadre juridique, renforcer le développement industriel en favorisant le déploiement de nouvelles industries. Selon le ministre qui s'adressait aux parlementaires en commission, il va falloir une répartition harmonieuse de ces industries sur l'ensemble du territoire, mais également, "encourager l'implantation des sites industriels dans les collectivités territoriales, accompagner la restructuration des entreprises industrielles et faire preuve d'innovation et de transfert de technologies".

L'autre préoccupation du ministre est centrée sur l'environnement législatif et règlementaire. D'après le ministre Moustapha Diop, "il faut créer les conditions et moyens pour une compétitivité du secteur en développant l'industrie locale autour des PMI.
Vendredi 4 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :