Commissariat du port / Décès de Élimane Touré : La famille attend toujours que justice se fasse


Le 19 février dernier, un démarcheur au sein du Port de Dakar, répondant au nom d’Élimane Touré, décédait dans les locaux du commissariat du port, assassiné par des hommes déguisés en policier, avant que le meurtre ne soit déguisé en suicide. Une thèse que la famille réfute toujours et ne cesse de réclamer justice. > > Un an après les faits, la famille demande que l’honneur de leur père leur soit rendu et que le discrédit qui plane sur sa mort soit levé afin qu’elle n’ait pas à vivre avec ce fardeau d'un père suicidaire. La famille se souvient des hommages rendus au défunt. Gaston a dénoncé l’attitude de cette police qui au lieu d’assurer la sécurité des citoyens, les tue. Le Docteur Cheikh Tidiane Dièye a produit un article émouvant sur ce drame et demandé que justice soit rendue. Même l’honorable député Moustapha Diakhaté, à l’époque président du groupe parlementaire BBY, avait relevé le caractère suspect de cette mort et demandé la conduite d’une enquête sérieuse et la condamnation des coupables. Pourtant Lo, Saliou, big Boss, eux qui ont été cités dans l'affaire, ne sont toujours pas inquiétés, rappelle la famille. > Aujourd’hui jour anniversaire de sa disparition, la famille exige à nouveau la lumière...
Vendredi 16 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :