Commissariat de Pikine : le renommé agresseur Akon dévoile le secret de son « Ndoobu » contre ses traqueurs.


Il a fallu une longue et intense audition pour permettre aux hommes du commissariat de Pikine de percer le mystère des nombreuses tentatives d'arrestation avortées visant l'agresseur en série le plus recherché de la banlieue Dakaroise.

Après avoir réussi à plusieurs reprises à échapper à ses poursuivants, les policiers enquêteurs du commissaire Arouna Ba, ont finalement recueilli l'explication de la bouche de Thierno Seydou G, alias Akon. 

D'après les informations du quotidien les Echos, l'extraction mercredi dernier, du célèbre agresseur en série de la banlieue et de son acolyte Yankhoba T., pour les besoins de l'enquête en cours a permis aux enquêteurs d’en connaître plus sur les assaillants en question en particulier le cerveau de la bande Akon.   
Les enquêteurs ont réussi « à leur tirer les vers du nez, même si les malfrats ont tenté parfois de nier sans convaincre certains faits ou de jouer au plus fin avec les policiers », informe le journal.

Akon qui a toujours réussi à passer à travers les mailles des agents de sécurité, a servi aux limiers qu'il disposait d'un talisman magique qui l'informait de l'imminence de son arrestation. Akon affirmera que « son inséparable talisman se resserre brusquement tout seul autour de ses reins et lui fait terriblement mal au niveau de la taille ». Ainsi, il parvenait toujours à passer entre les mailles du filet des forces de police et de gendarmerie.

D'ailleurs le jour de son arrestation, le malfrat soutient que s'il n'avait pas enlevé son gris-gris, les policiers de Guédiawaye ne l'auraient jamais interpellé, encore moins surpris dans sa chambre, sise au quartier Fith-Mith.

À l'issue de cette requête d'extraction, tous les deux sont retournés en prison pour association de malfaiteurs, vols multiples commis la nuit avec usage d'armes blanches, coups et blessures volontaires, rébellions et outrages à agents de la force publique dans l'exercice de leurs fonctions.
Mardi 18 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :