COVID-19 : Le SEP de BBY appelle à la mobilisation générale et la responsabilité collective pour vaincre la pandémie.


La Covid-19 continue de décimer des vies, malgré les mesures des pouvoirs publics et la mobilisation exceptionnelle des personnels de santé. Dans un tel contexte, le SEP/BBY ne peut qu’encourager les uns et les autres à persévérer dans les mesures prises et les dispositifs mis en place pour sauver des vies et préserver la santé des populations.

 

Face à une telle situation préoccupante, aucune cause ne saurait justifier la violation des prescriptions sanitaires et des interdits administratifs. En effet, les droits et libertés individuels et publics doivent être subordonnés au droit suprême et sacré à la vie des populations et à la santé de celles-ci. L’individu doit être au service de la collectivité.

 

Dans cette perspective, le SEP/BBY engage l’Etat à poursuivre son encadrement stratégique fondé sur la prise de décisions responsable alliant de manière équilibrée les mesures de restrictions pour barrer la route à la pandémie et celles de flexibilité permettant de booster la vie économique du pays, d’une part.

 

D’autre part, le SEP/BBY exhorte encore les populations à renforcer leur engagement citoyen dans la lutte contre l’épidémie pour un respect plus scrupuleux des prescriptions sanitaires dans une dynamique de sensibilisation communautaire agissant à la base, dans les quartiers et les villages.

 

Dans un tel élan patriotique, il s’agit pour le SEP/BBY de se détourner de toute tentative de politisation de la maladie qui ne connaît aucune couleur politique, aucune sensibilité idéologique et qui frappe dans une parfaite indifférence et dans une impitoyable cruauté tout citoyen vulnérable qui attrape le virus mortel dont la virulence dans cette deuxième vague bouleverse le monde.

 

Notre pays ne saurait sortir indemne d’une nouvelle batterie de mesures pareilles à celles des premiers moments de la première vague. C’est pour cette raison que toute la nation doit se mobiliser comme jamais pour arrêter la propagation du virus, en attendant l’arrivée prochaine du vaccin qui autorise tous les espoirs de se sortir définitivement de l’impasse épidémiologique.

 

Dans ce cadre, il est également tout aussi contre-productif de donner crédit aux supputations négationnistes et complotistes consistant à discréditer tout vaccin. 

 

En conséquence, le SEP/BBY appelle les populations à continuer de faire confiance au corps médical et aux instances compétentes en la matière qui ont toujours travaillé pour la santé des populations, des décennies durant. Rien, absolument rien ne doit changer leur attitude devant la maladie : s’en remettre toujours au personnel médical dont c’est la profession et dont la compétence reconnue de tous n’a jamais été remise en question.

 

Sur un tout autre registre, le SEP/BBY apprécie positivement le bon déroulement de la campagne de commercialisation arachidière, avec l’amélioration notable de la collecte au niveau des huiliers comme la SONACOS, par rapport à l’an dernier, et félicite le gouvernement pour les mesures d’accompagnement permettant d’asseoir un équilibre gagnant-gagnant entre les différents acteurs de la filière : paysans, exportateurs et huiliers.

 

Par ailleurs, le SEP/BBY se réjouit de la mesure prise par le Président de la République, Macky SALL, de faire de feu Amath DANSOKHO le parrain de l’hôpital de Kédougou, acte symbolique d’une grande portée politique traduisant sa constante volonté de renforcer l’esprit unitaire de la coalition BBY dont la construction tire ses origines du salon de Amath.

 

C’est dans la même veine qu’il faut inscrire les autres parrainages dédiés aux hôpitaux de Kaffrine et de Sédhiou, respectivement pour Thierno Birahim NDAO et Amadou Tidiane BA. Une manière de rendre hommage à ces dignes fils des terroirs nommés qui ont rendu des services inestimables à la nation.

 

Fait à Dakar, le 25 Janvier 2021                   

Le SEP/BBY

Lundi 25 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :