CHEIKH ISSA SALL ( Dg ADM) : ' Quand l'opposition ira voir la Cedeao, nous, nous irons collecter des signatures... Abdoul Mbaye digère toujours très mal son limogeage '


Pour le Directeur Général de l'ADM, l'opposition Sénégalaise perd encore du temps dans sa perspective d'ester en justice devant l'UA, la Cedeao pour obtenir l'annulation de la loi sur le parrainage. Cheikh Issa Sall est sans détours : '' Les Sénégalais adhèrent à cette loi. C'est la raison pour laquelle ils ne sont pas sortis répondre à l'appel à la manifestation lancée par l'opposition. '' Câblant Dakaractu, le coordinateur de l'Apr de Mbour reconnaît tout de même à Idy et les autres, leur liberté de jouer toutes leurs cartes. '' L'opposition est dans son rôle en arpentant les voies judiciaires pour invalider cette loi sur le parrainage. Mais l'opposition devrait d'abord répondre à l'appel du dialogue. Seule une partie a répondu, jusque-là. Félicitations à elle. C'est dommage car  le Chef de l'État a clairement expliqué la teneur et la portée de ce projet devenu loi...qui a été discuté pendant plus de 10 tours d'horloge en commission. Toutes les conditions de fond et de forme ont été réunies. La messe est dite sur cette affaire. '' 
En réaction à cette décision de l'opposition, le responsable politique Apériste indique la voie à suivre. '' Quand ils iront voir la Cedeao, nous, nous rions collecter des signatures. À Mbour où je milite, nous avons rapidement mis en place une dynamique qui s'appelle ' un week-end-un quartier. ' Nous allons monter des cellules et ce sont elles qui vont aller vers les populations. Nous allons rassembler le maximum de signatures demandées pour supporter la candidature de notre candidat Macky Sall. Nous avons commencé au quartier Médine. ''

Interpellé sur la sortie de l'ancien Premier ministre qui a confié que le Président Macky Sall était un homme destructeur et méchant, Cheikh Issa Sall dit ne point croire à ses oreilles et estime que ce dernier digère encore très mal son limogeage. '' Je crois que celui qui est méchant, c'est Abdoul Mbaye. Il veut se venger coûte que coûte du Président Macky Sall qui n'a rien fait d'autre que de le limoger pour incompétence. Il a été limogé au moment où il pensait que le pouvoir était le meilleur moyen de goûter aux délices de la vie. Il n'avait pas les mêmes objectifs et les mêmes ambitions que le Chef de l'État. Il confondait banque et gestion publique. Abdoul Mbaye ne pardonnera jamais au Président Macky Sall de l'avoir congédié. Il a voulu régler ses affaires personnelles à travers la gestion confiée. Il en veut aussi aux populations Sénégalaises qui l'ont désavoué et qui lui ont refusé une place au niveau de l'Assemblée nationale. ''

Pour ce qui est de la vie du parti au niveau  local, notre interlocuteur dira se réjouir de la collaboration saine qu'il entretient avec plusieurs personnalités de l'Apr, particulièrement le Dr Amadou Tidiane Diba, actuel président du Conseil d’administration de la Société d’aménagement et de promotion des zones touristiques du Sénégal, Pape Moussa Diop, le Préfet Dianka Président des Sages de l’APR, Cheikh Sène, Alioune Niasse, Amady Ndiaye, Fatou Niasse, Mada Ba, entre autres... 
À Mbour, nous savons que la réélection du Président Sall est la seule option disponible... ''
Lundi 23 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :