CAN 2022 : Les Lions "domptent" les Etalons et filent en finale pour la deuxième fois d'affilée...


L'opposition de style entre le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé et son collègue du Burkina Faso, Kamou Malo aura finalement penché en faveur du premier cité.

Dans un match de demi-finale pour le moins relevé, les jeux ont été faits à la faveur des réalisations de Abdou Diallo (1-0), Gana Guèye (2-0) et Sadio Mané (3-1) qui ont permis au Sénégal de se qualifier pour la deuxième fois d'affilée à une finale de CAN. Auparavant Guira avait réduit la marque (3-1.) Il s'agit également de la troisième finale de l'histoire du Sénégal à une Coupe d'Afrique de football après les éditions perdues en 2002 et plus récemment en 2019. 

Face à une virevoltante équipe du Burkina Faso, plus que jamais joueuse et dangereuse, les duels ont été d'une belle intensité sur la pelouse un peu détrempée du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé suite à la pluie qui s'était abattue sur la ville quelques heures auparavant. Le Sénégal avec un très bon Sadio Mané qui a marqué son troisième but du tournoi (3buts, 02 passes décisives), a plié le match en seconde période.  

Dès les premières minutes de la partie, un gros choc dans l'entrejeu entre Nampalys Mendy et un burkinabè, fait craindre le pire sur le banc Sénégalais. Heureusement, plus de peur que de mal pour le milieu de terrain sénégalais qui reprend son poste après quelques soins. 

Avec un léger flottement noté du côté des sénégalais, sur les premières relances partant de la défense, Bertrand Traoré et ses coéquipiers très hauts sur le terrain et foudroyants sur les transitions offensives ont profité de l'espace pour tenter surprendre les Lions dans la profondeur. 

À la 29e, une grosse charge du portier burkinabè, Hervé Koffi, sur Cheikhou Kouyaté, dans la surface de réparation provoque l'interruption du jeu. La violence du choc est telle que l'arbitre ethiopien Bamlak Tessema consulte la VAR et décide qu'il n'y avait pas faute donc pas de pénalty sur l'action en question. Cette même VAR sera à nouveau consultée une seconde fois lors de la première mi-temps, sur une autre action litigieuse, toujours pas de pénalty selon l'arbitre Éthiopien après un tour au moniteur. 

La seconde période démarrera sur le même rythme, tambour battant, chacune des deux équipes cherchant la faille dans la défense opposée.

À la 65eme minutes de jeu, Aliou Cissé procéde à quelques réajustements et fait entrer d'un seul coup Ismaëla Sarr à la place de Famara Diédhiou, permettant à Bamba Dieng de se repositionner dans l'axe, alors que Pape Guèye remplaçait Cheikhou Kouyaté. Comme boostés par ces changements, les lions par le biais du défenseur central Abdou Diallo, ouvre la marque à la 70eme (1-0) avant que Gana Guèye et Sadio Mané n'entérinent la victoire sengalaise.

Le Sénégal va ainsi sereinement attendre de connaître son adversaire (équipe victorieuse de l'affiche Cameroun - Égypte) pour la grande finale prévue le dimanche 06 février à 19h00 GMT au Stade Olembé de Yaoundé.

Le sacre n'aura jamais aussi proche pour Aliou Cissé et ses Lions qui rêvent de décrocher leur toute première étoile... 
Mercredi 2 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :