Burkina Faso : Une double attaque fait une vingtaine de morts dans le centre-nord


Quelques jours après l'attaque qui a fait une vingtaine de morts dans les rangs de l'armée, le Burkina Faso est encore endeuillée suite à deux assauts qui se sont produits dans le Centre-Nord, indique Omega Radio. 

La première attaque a ciblé un convoi de vivres entre Keblo et Dablo, à 80 kilometres de Kaya, tandis que la seconde qui a visé un car de transport en commun, s'est produit au village de Bilbalogo, dans la même région. 

Un bilan officiel n'est pas pour l'heure disponible, mais les sources de Radio Oméga parlent d'une vingtaine de morts pour les deux attaques dont les auteurs ne sont pas encore identifiés. 

Depuis le départ de Blaise Compaoré du pouvoir en 2014, le Burkina Faso est en proie à une insurrection jihadiste dans la partie septentrionale de son territoire où l'Etat est presque inexistant. La dissolution du Régiment de sécurité présidentielle dirigée jadis par le Général Gilbert Diendéré a fragilisé la lutte anti-terroriste dans ce pays, en raison des liens qui existaient entre l'ancien chef d'Etat major particulier du président déchu et les groupes jihadistes.

Faut-il rappeler que cette double attaque sanglante intervient une semaine après la condamnation à 20 ans de prison ferme de Gilbert Diendéré pour son implication dans le putsch manqué de 2015. Ceci explique-t-il cela ? Les jours à venir nous édifieront.  
Lundi 9 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :