Bamba Thialène / Valorisation de l’arachide : pour fixer les femmes et les jeunes, l’ADL va mettre en place des unités semi insdustrielles.


Dans le cadre de l'étape diagnostic et identification des territoires ou zones qui seront choisies dans la phase pilote de mise en place du Projet de Renforcement de la résilence des Communautés, le  DG de l'ADL, M. Abdoulaye Ndao, après le conseil présidentiel tenu à Tamba, s’est rendu dans le centre de décorticage d'arachide dans la commune de Bamba Thialène, au Sud-Est de Koumpentoum. 
Sur place, il a pu constater que ce sont des centaines de femmes et de jeunes qui s’activent autour du décorticage de l’arachide. Après cette valorisation au premier degré, ce sont des milliers de tonnes de graine d'arachide qui sont acheminées á Dakar ou á Touba. Et c’est cette  tendance que l’Agence de développement local compte inverser. En effet, dira Abdoulaye Ndao, « dans notre stratégie et les orientations du Ministre Mamadou Talla, nous voulons asseoir des projets d'inter-communalité avec la mise en place d'unités de valorisation au deuxième et troisième degré ». En effet, par ce dispositif, l’ADL compte mettre en place des unités semi industrielles de production de pâte d'arachide, de savon, d’aliment de bétail, etc.. « Ces unités semi-industrielles de valorisation des ressources locales vont assurer la création d'emplois, fixer les jeunes dans les territoires, mais aussi et surtout l'autonomisation des femmes sera assurée.
Tout cela sera encadré par les bureaux économiques (BEL) », a conclu le DG de l’ADL. 
Cette  valorisation des potentialités locales des territoires va tenir compte de leurs caractéristiques et spécificités économiques et permettra la création de milliers d’emplois...
Dimanche 1 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :