Baïdy Agne, président CNP : « La crise sanitaire a révélé la fragilité de notre secteur industriel, notamment dans la chaîne d’approvisionnement en intrants »

Si l’on en croit le président du Conseil national du patronat du Sénégal (CNP), la pandémie du nouveau coronavirus devrait pousser à une « réflexion sur notre souveraineté alimentaire et à agir afin que rien ne redevienne comme avant. »
Baïdy Agne a fait allusion aux modes de production, de commercialisation et de consommation de produits industriels. « La crise sanitaire a révélé la fragilité de notre secteur industriel, notamment dans la chaîne d’approvisionnement en intrants », a-t-il avoué en marge de la « Journée de partage du rapport Diagnostic du secteur industriel et du projet de Master Plan ». Le président du CNP s’est, par ailleurs, réjoui de la mise en place des parcs industriels, des zones économiques spéciales et des agropoles intégrés. Ce qui fait que, dit-il, la problématique foncière se pose de moins en moins.


Jeudi 15 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :