Appel de Sonko à un débat public : Les quatre chartes de Mimi Touré...

À Gandiaye ce samedi matin dans le cadre de sa treizième journée de campagne électorale à l'intérieur du pays, Aminata Touré a répondu favorablement à l'appel de Ousmane Sonko pour un débat public. Mais pour que ce débat ait lieu, Mimi Touré pose ses quatres règles et invite le leader du Pastef à les satisfaire d'abord.


"J'ai entendu Ousmane Sonko dire qu'il veut un débat public. Je voudrais ici lui dire que pour un débat, il faut des règles et ces règles ne sont pas difficiles à respecter. S'il satisfait ses trois règles, je suis prête à débattre avec lui publiquement en français, en wolof et en anglais où il le veut et quand il le veut.
D'abord que Ousmane Sonko renonce à toute forme de violence et qu'il condamne fermement les injures et insultes publiques contre des autorités religieuses et étatiques du pays et qu'il se sépare de ces gens qui font ces injures. 

Deuxième point, je veux que Ousmane Sonko dénonce publiquement le MFDC et qu'il leur demande de déposer les armes sans conditions. Qu'il soutienne publiquement notre armée nationale et qu'il reconnaisse que la Casamance est unie et indivisible et que les populations sont toutes des sénégalaises. La troisième charte, que Ousmane Sonko déclare qu'il respecte les institutions de ce pays et qu'il s'engage à arrêter à les dénigrer et insulter. 

La dernière charte, pour que ce débat ait lieu n'est pas compliquée. Puisque je soutiens les femmes et les couches démunies, je l'invite à prouver qu'il n'est nullement lié à ce qui lui est reproché (affaire Adji Sarr)", a posé comme dernière condition, Aminata Touré... 
Samedi 23 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :