An 1 de la pandémie au Sénégal : La preuve que la seconde vague est plus meurtrière...


An 1 de la pandémie au Sénégal : La preuve que la seconde vague est plus meurtrière...
Parti de Wuhan, une ville chinoise, le coronavirus a fini par s’inviter au Sénégal, près de 4 mois après avoir fait des ravages en Asie, en Europe et en Amérique. C’était le 2 mars 2020 dernier. Ce jour-là, profitant d’un Conseil présidentiel essentiellement axé sur cette maladie, le président Macky Sall a annoncé la détection d’un premier sujet suspecté d’être porteur du Coronavirus au Sénégal. Il s’agit d’un individu de nationalité étrangère. Il n’a fallu que quelques heures pour que le verdict tombe. Les populations venaient d’être informées de la présence, sur le sol sénégalais du virus qui aujourd’hui a emporté plus de 2,5 millions de personnes dans la tombe, mis à genoux tous les systèmes sanitaires, et causé des crises économiques jamais connues auparavant. 
 
Ce mardi 2 mars marque alors, au Sénégal, l’an 1 de la présence de cette maladie qui a été décrétée pandémie par l’Organisation mondiale de la Santé après avoir été qualifiée d’épidémie. Une situation qui a poussé Dakaractu à interroger les résultats des examens virologiques de la Covid-19 du début à nos jours. À la lecture des 365 communiqués rendus publics par le ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas), il est apparu que 34.732 personnes ont été testées positifs dont 29.161 guéris, 880 décès et 4.690 encore sous traitement.
 
Un regard tourné vers les chiffres de cette maladie, au cours du mois de février dernier, a permis de relever que 252 décès ont été déplorés. Un nombre de morts qui constitue un peu plus du 1/3 des pertes en vie humaines causées par la Covid-19. Ces données du mois de février ont aussi mis en évidence, 63.342 tests réalisés dont 8.209 revenus positifs au mois de février. Contre un seul cas importé qui a été enregistré dans les différentes portes d’entrée du pays. Cependant, il reste 53 cas graves pris en charge dans les services de réanimation
 
Le Sénégal classé 17e en Afrique, 109mondial au classement des pays
 
Ces données confirment davantage le caractère meurtrier de cetteseconde vague de contamination. Une vague qui s’est révélée plus meurtrière qu’entre mars et décembre 2020. Cela est apparu dans les résultats des examens virologiques présentés au cours des deux mois passés. Au regard de la courbe de croissance de janvier et février 2021, l’on note 470 décès parmi les 15.591 malades affectés par la Covid-19 sur un effectif de 124.648 tests effectués. Sur cet effectif, 9.910 cas issus de la transmission communautaire et 5 cas importés, ont été relevés, selon le constat fait par Dakaractu. Par contre, 11.837 patients hospitalisés ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris cette année.
 
Le Sénégal trône à la 17e position au plan continental et 109e au niveau mondial, à la date du 28 février. Il vient juste après, par ordre décroissant, l’Afrique du Sud (16e mondial 151.3393 cas confirmés 49.993 décès) ; 34e le Maroc (483.654 cas confirmés dont 8.623 décès) ; 56e la Tunisie (233.277 cas dont 8001 décès) ; 66e l’Egypte (182.424 cas confirmés dont 10.688 décès) ; 71el’Ethiopie (159. 072 cas confirmés dont 2.365 décès) ; 73e Nigeria (155.657 cas confirmés dont 1.907 décès) ; 77e Libye (133.338 cas confirmés dont 2.179 décès) ; 80eAlgérie (113.092 cas confirmés dont 2.983 décès ; 82e Kenya (105.973 cas confirmés dont 1.856 décès ; 88e Ghana (84.023 cas confirmés dont 607 décès ; 91eZambie (78.534 cas confirmés dont 1.091 décès) ; 103e Mozambique (59.350 cas confirmés dont 641 décès) ; 104e Ouganda (40.357 cas confirmés dont 334 décès) ; 105e Namibie (38.845 cas confirmés dont 424 décès) ; 106eZimbabwe (36.089 cas confirmés dont 1.463 décès) ; 107 Cameroun (35.714 cas confirmés dont 551 décès). 
 
Quant à la Côte d’Ivoire, avec ses 32.754 cas confirmés dont 192 décès, elle traîne derrière le Sénégal, à la 110e place. Cette dernière est suivie du Malawie qui pleure ses 1.044 décès sur un effectif de 31.945 cas confirmés. Il occupe la 111e place mondiale...
Mardi 2 Mars 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :