Alioune Badara Cissé à la jeunesse sénégalaise : « C’est de cette jeunesse vecteur du lendemain meilleur sur lequel nous misons… »


Alioune Badara Cissé à la jeunesse sénégalaise : « C’est de cette jeunesse vecteur du lendemain meilleur sur lequel nous misons… »
Choisi parrain de la 9ème édition du « Prix Ragne », tenue le 19 juin passé, maître Alioune Badara Cissé, le médiateur de la République, a articulé  son discours sur l’avenir et le rôle de la jeunesse dans le développement.

« C’est de cette jeunesse vecteur du lendemain meilleur sur lequel nous misons et à qui nous avons l’obligation de rendre le pouvoir en bien meilleur état que l’ayons reçu de nos prédécesseurs, que nous continuons de fonder nos espoirs et ce jour, mais aussi de tous les jours ». Des paroles qui témoignent tout l’espoir qu’il plaçait sur la jeunesse.

Une cérémonie tenue de manière différente comparée aux précédentes, dans le respect les mesures barrières en cette période de pleine crise due à la pandémie, mais aussi dans une période de tension et de soulèvement de la population pour manifester leur ras-le-bol. « Désolant », c’était le qualificatif de ABC attribué au comportement de ces jeunes manifestants « inutile de les voir, sentir la tristesse de l’œuvre, mais également désolant de les voir détruire les réfectoires des cités universitaires. Désolant de les voir démolir les autobus. Désolant de les voir s’attaquer aux propriétés privés et aux biens publics. Il ne s’agit pas de cette jeunesse qui s’égare, l'écart du mal à retrouver sa voie ». 

Ces mots tels des aveux, furent ses derniers vœux pour le futur proche de sa patrie. Aujourd’hui, il est parti à jamais, mais de l’au-delà, il supervisera...
Dimanche 29 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :