Agression du journaliste de Dakaractu à Kaolack par les partisans de Serigne Mboup : APPEL interpelle les ministres de l’Intérieur et de la Communication


 
L’Association des Éditeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL)  suit de très près l’affaire de l’agression de Moussa Fall, journaliste-reporter de Dakaractu-Kaolack dans l’enceinte de la mairie de Kaolack. Des débats avaient été initiés par le maire ce mardi après la tenue du vote du budget de la ville.  Condamnant fermement l’agression subie par le correspondant de Dakaractu dans la région du Saloum par les gros bras du maire d’ailleurs, bien identifiés,  l’Association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne préoccupée par cette propension à casser, à agresser des journalistes et des techniciens des médias. D’ailleurs, l’APPEL regrette qu’à Kaolack, ce genre d’agression soit devenue un sport favori des partisans du maire, Serigne Mboup. « Dans un Etat démocratique où la liberté de presse est un acquis de haute lutte, la liberté d’informer et d’investiguer des journalistes n’est pas négociable » lit-on dans le communiqué de l’association des éditeurs et professionnels de la presse en ligne.
 
 



Mardi 24 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :