Affrontements entre étudiants et forces de l'ordre sur la Corniche : Idrissa Seck, sur place, joue la carte de la médiation.


Le président du Conseil économique, social et environnemental, en partance pour son lieu de travail ce matin, est tombé sur une manifestation d'étudiants qui barraient la corniche ouest et affrontaient les forces de l'ordre.
Descendu de son véhicule, Idrissa Seck est allé voir ce qu'il en était concrètement. 

Mis au parfum des raisons de cette manifestation d'étudiants, le président du Conseil économique, social et environnemental tentera de les convaincre par le dialogue. "Nous savons que vos revendications sont légitimes.  Toutefois, cette démarche ne fera qu'aggraver la situation et peut même avoir des conséquences fâcheuses", lancera Idrissa Seck aux jeunes étudiants. En cette période sanctionnée par la pandémie de Covid-19, ces étudiants sont confrontés à un manque d'eau récurrent, à la restauration, sans oublier les retards fréquents de paiement de bourses. Après plusieurs interpellations des autorités à travers des mémorandums, des lettres d'information, ces étudiants ont finalement décidé d'emprunter la rue pour se faire entendre. Une option, selon le président Idrissa Seck, qui ne fera qu'augmenter les dégâts.

C'est pourquoi, dans un langage convaincant et courtois, l'homme politique Thiessois leur demandera de cesser ce front avec les forces de l'ordre et de retourner chez eux tout en adoptant d'autres stratégies moins rebelles...

Lundi 12 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :